Ce qu'il y a dans le ciel ce soir : Janvier 2023

~8 min
Sky in January 2023

En janvier, les astronomes des deux hémisphères auront la chance de voir une comète brillante, plusieurs conjonctions remarquables entre la Lune et des planètes, une importante pluie de météores et quelques belles constellations.

Contenu

Voici quelques-uns des événements célestes que vous devriez absolument observer :

  • Les Quadrantides atteignent leur pic dans la nuit du 4 au 5 janvier. Même si la Lune sera presque pleine, l'une des plus fortes pluies de météores de l'année pourrait offrir de belles étoiles filantes.
  • La Lune s'approche le plus près de Vénus et de Saturne la même nuit.
  • Mercure au plus grand allongement le 30 janvier. Pendant les trois prochains mois, ce sera le meilleur moment pour observer la planète.
  • La conjonction Lune-Mars la plus proche en 2023. Les observateurs de certaines régions du monde verront la Lune passer devant la planète rouge.

Suivez les autres événements du ciel nocturne de cette année avec notre Calendrier astronomique 2023 complet. Vous n'avez pas le temps de lire un gros article ? Ne vous inquiétez pas, nous avons concentré les informations ! Voici Les 10 événements célestes les plus importants de 2023. Découvrez-les sous forme d'infographie (disponible dans 12 langues).

Quels sont les événements astronomiques à ne pas manquer en 2023 ? Consultez ce calendrier pour savoir quand et où observer les spectacles célestes les plus spectaculaires de l’année !
Voir l'Infographie

Le 3 janvier : Conjonction Lune-Mars#

Le 3 janvier, à 19 h 51 GMT, Mars (magnitude -1,1) rencontrera la Lune, qui sera au 11e jour de son cycle, dans la constellation du Taureau. La distance apparente entre les deux objets sera de 0°32'. C’est trop loin pour les observer en même temps avec un télescope, mais vous pourrez voir la conjonction à l’œil nu ou avec des jumelles.

Les observateurs de certaines parties d'Afrique et des Maldives auront la chance de voir la Lune passer devant Mars. Cet événement est appelé occultation lunaire et ne peut être observé que depuis certaines parties du monde ; les autres verront la conjonction.

4 janvier : pic de la pluie de météores des Quadrantides 🌟#

La pluie de météores des Quadrantides se déroulera du 12 décembre au 12 janvier et culminera autour du 4 janvier. Cherchez son point de rayonnement dans la constellation du Bouvier. Dans des conditions idéales, vous pourriez voir jusqu’à 110 météores par heure, mais cette année, la pluie de météores atteint son apogée près de la pleine lune, dont la lumière obstruera la vue. Il est donc préférable d’observer la pluie de météores après le coucher de la lune jusqu’au lever du soleil. C’est depuis l’hémisphère nord qu’on verra la pluie de météores au mieux.

6 janvier : pleine lune 🌟#

La pleine lune du loup aura lieu le 6 janvier, à 23 h 08 GMT. Notre satellite naturel sera dans la constellation des Gémeaux. Techniquement, la pleine lune ne dure qu’un instant lorsque la Lune se trouve sur la face opposée de la Terre par rapport au Soleil, mais le disque lunaire apparaîtra plein pendant un jour avant et après celle-ci.

Quand la prochaine pleine lune aura-t-elle lieu ? Quand aura lieu la super lune bleue cette année ? Consultez notre calendrier de la pleine lune pour voir toutes les dates, heures, noms, super lunes, etc. de l’année.
Voir l'Infographie

La pleine lune de janvier aura lieu près de l'apogée, le point le plus éloigné de la Terre sur l'orbite de la Lune. Une telle pleine lune est appelée Lune de l'apogée. Elle apparaît légèrement plus petite et moins brillante qu'une pleine lune habituelle.

12 janvier : C/2022 E3 (ZTF) au périhélie#

La comète la plus prometteuse de l'année, C/2022 E3 (ZTF), sera au plus près du Soleil le 12 janvier 2023. La distance entre le Soleil et la comète pendant le périhélie sera de 1,11 UA. Si vous vous trouvez dans l'hémisphère nord et que vous possédez des jumelles ou un petit télescope, cherchez la comète qui se déplace de la constellation de la Couronne boréale à celle du Bouvier ces jours-là. C/2022 E3 brillera à une magnitude de 7. Puis elle visitera celle du Dragon et de la Petite Ourse pendant quelques jours, avant d'atteindre son point le plus brillant le 1er février 2023, dans la constellation de la Giraffe. À ce moment-là, la comète sera visible sur toute la planète.

21 janvier : nouvelle lune#

La nouvelle lune aura lieu le 21 janvier, à 20 h 53 GMT. À ce stade, notre satellite naturel restera entre la Terre et le Soleil, de sorte que son côté lumineux sera orienté vers l’extérieur de la Terre. C’est le meilleur moment pour observer les étoiles car la lumière de la Lune ne gêne pas la vue.

22 janvier : Conjonction Vénus-Saturne#

Le 22 janvier, à 21 h 53 GMT, Vénus (magnitude - 3,9) passera à 0°21’ au sud de Saturne (magnitude 0,7). Ils se rencontreront dans la constellation du Capricorne. Les planètes se rejoignent dans le champ de vision d’un télescope, mais vous pouvez également les voir avec une paire de jumelles ou même à l’œil nu.

23 janvier : Сonjonctions Lune-Saturne et Lune-Vénus 🌟#

Le 23 janvier, à 07 h 22 GMT, Saturne (magnitude 0,7) rencontrera la Lune âgée de deux jours dans la constellation du Capricorne. La distance apparente entre les deux objets sera de 3°49’. C’est trop loin pour les repérer en même temps au télescope, mais vous verrez la conjonction à l’œil nu ou aux jumelles.

Plus tard dans la journée, à 08 h 20 GMT, la Lune passera près de Vénus (magnitude - 3,9). La distance entre les deux corps sera de 3°27’, ce qui est trop loin pour entrer dans le champ de vision d’un télescope. Heureusement, ils seront suffisamment lumineux pour être repérés sans aucun dispositif optique.

26 janvier : Conjonction Lune-Jupiter#

Le 26 janvier, à 7 h 22 GMT, Jupiter (magnitude -1,1) rencontrera la Lune, qui sera au 5e jour de son cycle, dans la constellation des Poissons. La distance apparente entre les deux objets sera de 1°48'. C’est trop loin pour les observer en même temps avec un télescope, mais vous pourrez voir la conjonction à l’œil nu ou avec des jumelles.

30 janvier : Mercure à sa plus grande élongation à l'ouest 🌟#

Le 30 janvier, à 9 h 05 GMT, Mercure atteindra son point le plus éloigné du Soleil à l'est dans le ciel. Cet événement s’appelle la plus grande élongation. La planète insaisissable brillera à une magnitude de -0,2 dans la constellation du Sagittaire, séparée de 24° de notre étoile. C'est le meilleur moment pour observer Mercure, car la lumière du Soleil ne gêne pas la vue. Cherchez Mercure dans la direction du lever du soleil.

Le 31 janvier : Conjonction Lune-Mars 🌟#

Le 31 janvier, à 4 h 27 GMT, Mars (magnitude -0,3) rencontrera la Lune, qui sera au 11e jour de son cycle, dans la constellation du Taureau. La distance apparente entre les deux objets sera seulement de 0°06. Ce sera leur conjonction la plus proche cette année. La Lune et Mars seront suffisamment proches pour être observées en même temps avec un télescope, mais vous pourrez auusi voir la conjonction avec des jumelles ou même à l'œil nu.

Les observateurs de certaines parties des Amériques auront la chance de voir la Lune passer devant Mars. Cet événement est appelé occultation lunaire et ne peut être observé que depuis certaines parties du monde ; les autres verront la conjonction.

Ce qu'il y a d'autre dans le ciel ce soir (hémisphère nord)#

Objets du ciel profond de janvier#

Voici deux objets du ciel profond qui seront bien placés pour être observés ce mois-ci dans l'hémisphère nord.

  • 15 janvier : NGC 2403 (magnitude 8,9)
  • 31 janvier : L'amas de la Ruche (magnitude 3,1)

Les célèbres Pléiades (magnitude 1,6) brilleront également de manière proéminente en janvier-février. Cherchez-les vers 20 heures, heure locale, dans la constellation du Taureau. Si le ciel est bien noir, l'amas d'étoiles est visible à l'œil nu.

Constellations de janvier#

  • Orion

Orion est l'une des constellations les plus brillantes et les plus faciles à trouver. Elle abrite la rougeoyante Betelgeuse et la bleutée Rigel (deux des dix étoiles les plus brillantes du ciel nocturne), ainsi que la ceinture d'Orion (le célèbre astérisme de trois étoiles en ligne droite).

Abritant les Pléiades et la rougeâtre Aldébaran, le Taureau est l'une des constellations les plus connues aux latitudes nord. Les trois étoiles de la ceinture d'Orion vous guideront vers l'étoile la plus brillante de la constellation.

Apprenez à identifier les étoiles les plus célèbres : l’étoile polaire, Sirius, Arcturus, et bien d’autres encore. Familiarisez-vous avec le ciel nocturne grâce à cette infographie !
Voir l'Infographie

Pour les observateurs de l'hémisphère nord, l'hiver est la meilleure période pour observer l'une des constellations australes, le Grand Chien. Elle suit Orion depuis l'horizon, et va du sud-est vers le sud-ouest. Le Grand Chien abrite l'étoile la plus brillante du ciel nocturne - Sirius - et la constellation est donc assez facile à trouver.

Avant de sortir pour observer les étoiles lors des froides nuits d'hiver, vous pourriez vouloir tester vos compétences en matière d'astronomie. Répondez à notre quiz et découvrez si vous pouvez identifier correctement toutes les étoiles à partir de leur emplacement dans le ciel nocturne.

Savez-vous où se trouvent Polaris et Sirius ? Faites ce quiz pour tester vos connaissances en astronomie ! Si vous identifiez correctement toutes les étoiles, vous recevrez une récompense !
Répondez au questionnaire !

Ce qu'il y a d'autre dans le ciel ce soir (hémisphère sud)#

Objets du ciel profond en janvier#

Voici sept objets du ciel profond qui seront bien placés pour être observés ce mois-ci dans les latitudes sud.

  • 2 janvier : Amas de la Petite Ruche (magnitude 4,5)
  • 15 janvier : M47 (magnitude 4,4)
  • 17 janvier : NGC 2451 (magnitude 2,8)
  • 20 janvier : NGC 2516 (magnitude 3,8)
  • 23 janvier : NGC 2547 (magnitude 4,7)
  • 31 janvier : Amas d'Omicron Velorum (magnitude 2,5)
  • 31 janvier : IC 2395 (magnitude 4,0)

En outre, les observateurs du sud auront la chance de voir le magnifique Grand Nuage de Magellan (magnitude 0,9) et le Petit Nuage de Magellan (magnitude 2), les galaxies satellites de la Voie lactée. Dans l'hémisphère sud, elles sont visibles toutes les nuits de l'année, car elles sont circumpolaires (situées assez près du pôle céleste sud pour ne jamais se coucher).

Constellations de janvier#

  • Dorade

Invisible pour les observateurs au nord de l'équateur, la Dorade contient la majeure partie du Grand Nuage de Magellan. La Petite Dorade est davantage visible les nuits de janvier, mais, en général, cette constellation est peu lumineuse et difficile à identifier. Son étoile la plus brillante Alpha Doradus a une magnitude de seulement 3,3.

  • Table

La Table est également l'une des plus petites constellations du ciel. Il n'a pas d'étoiles plus brillantes que la magnitude 3,0, mais comme la Dorade, elle contient le Grand Nuage de Magellan. Repère-le aux alentours de 21 heures, heure locale.

  • Burin

En janvier, la constellation du Burin, peu lumineuse, est la plus visible vers 21 heures heure locale. Cette constellation est certainement réservée aux observateurs plus expérimentés, en raison de sa petite taille (c'est la huitième plus petite des 88 constellations) et de son apparence discrète (le Burin ne comporte pas d'étoile qui brille au-delà d'une magnitude de 4).

Comment naviguer dans le ciel nocturne ?#

Vous pouvez facilement identifier les objets du ciel en utilisant l'application Sky Tonight. Lancez l'application et pointez-la vers le ciel, et l'application vous montrera la carte du ciel interactive pour votre emplacement. Appuyez sur le gros bouton bleu dans le coin inférieur droit de l'écran pour activer le mode RA, cela superposera la carte du ciel et l'image réelle du ciel prise par votre appareil photo.

À retenir#

Les astronomes du monde entier auront l'occasion de voir une comète brillante, plusieurs conjonctions entre la Lune et des planètes, une importante pluie de météores, une petite pleine lune et d'autres événements du ciel nocturne en janvier. Pour naviguer dans le ciel, utilisez Sky Tonight, elle vous aidera à identifier les étoiles, les planètes et bien plus encore.

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology, Inc.
Trustpilot