La Lune en conjonction avec Mercure, Vénus, Saturne et Jupiter

~5 min
La Lune en conjonction avec Mercure, Vénus, Saturne et Jupiter

Quatre conjonctions planétaires avec la Lune auront lieu en septembre ! Dans cet article, nous allons vous dire comment et quand observer ces événements remarquables.

Contenu

Qu'est-ce qu'une conjonction avec la lune ?

En astronomie, une conjonction est le rapprochement apparent dans le ciel de deux ou plusieurs objets célestes. En général, les conjonctions ont lieu entre la Lune et des planètes (Vénus, Mercure, Mars, Jupiter ou Saturne).

Bien entendu, les planètes ne se rapprochent pas physiquement de la Lune dans l'espace. Cela aurait un impact dévastateur sur le système solaire. Les objets célestes ne semblent se rapprocher dans le ciel que depuis le point de vue de la Terre.

Comment voir la conjonction de la Lune et d'une planète ?

Voici ce qu'il faut savoir à l'avance :

  • Les heures de lever et de coucher des objets célestes à l'endroit où vous vous trouvez. Il est possible qu'un objet ne se trouve au-dessus de l'horizon que pendant la journée et que vous ne puissiez donc pas le voir du tout.
  • La phase de la Lune. Le disque lunaire entièrement illuminé est, sans aucun doute, magnifique à regarder, mais sa luminosité dissimule d'autres objets beaucoup moins lumineux qui se trouvent proches de lui.
  • La trajectoire des objets célestes dans le ciel. Cela vous aidera à connaître à l'avance leur position dans le ciel.

N'oubliez pas qu'en fonction de votre fuseau horaire, vous ne pourrez peut-être pas observer la conjonction au moment précis où elle aura lieu, mais la planète reste suffisamment longtemps proche de la Lune pour que vous puissiez tout de même les observer ensemble.

Utilisez nos applications d'observation des étoiles pour apprendre rapidement toutes les informations nécessaires, comme l'heure de coucher et de lever d'un objet ou la phase de la Lune. Suivez la trajectoire des objets spatiaux dans le ciel au fil du temps pour prédire leur position par rapport à votre position géographique et découvrez le nom de tous les points brillants au-dessus de votre tête.

Les conjonctions de septembre

Le 8 septembre : conjonction Lune-Mercure

Le 8 septembre 2021 à 20 h 18 GMT, la Lune et Mercure se rencontreront dans la constellation de la Vierge. Il s'agira d'une conjonction relativement éloignée puisque la séparation entre les objets célestes sera de 6°31'. Voilà pourquoi il est recommandé d'observer cette conjonction Lune-Mercure à l'œil nu. N'utilisez pas de télescope ni de jumelles pour l'observation, car le champ de vision habituel des télescopes amateurs est compris entre 1° et 5° (voici comment calculer le champ de vision de votre télescope).

Le 8 septembre, la Lune n'aura qu'un jour, de sorte que seulement 3 % du disque lunaire sera visible. D'une magnitude de 0,0, Mercure sera une cible difficile à identifier pour ceux qui vivent dans l'hémisphère nord. En effet, la lueur du coucher du soleil masquera la plus petite planète du système solaire. **Pour les observateurs situés dans l'hémisphère sud, ne ratez pas cette chance : Mercure se présente sous son meilleur jour de toute l'année pendant tout le mois de septembre. Pour en savoir plus sur Mercure dans le ciel nocturne, lisez notre précédent article.

Le 10 septembre : conjonction Lune-Vénus

Le 10 septembre 2021 à 2 h 08 GMT, la Lune illuminée à 15 % passera à 4°04' au nord de l'éblouissante Vénus. La belle planète est l'un des objets les plus faciles à trouver dans le ciel nocturne : le jour de la conjonction, elle brillera à une magnitude de -4,1 dans la constellation de la Vierge aux côtés de la Lune.

Le 17 septembre : conjonction Lune-Saturne

La conjonction suivante aura lieu le 17 septembre 2021 à 2 h 33 GMT. Notre brillant satellite naturel passera à 3°45' au sud de Saturne. Ces deux objets célestes se trouveront dans la constellation du Capricorne. La géante gazeuse sera la moins lumineuse des planètes visibles dans le ciel nocturne, avec une magnitude de seulement 0,2. Malgré cela, une observation attentive devrait vous permettre de trouver la planète annelée près de la Lune éclairée à 87 %.

Le 18 septembre : conjonction Lune-Jupiter

Si, pour une raison ou une autre, vous avez manqué la spectaculaire conjonction de la Lune et de Jupiter en août, voici une deuxième chance ! Le 18 septembre 2021 à 6 h 54 GMT, la Lune presque pleine (94 % de sa surface sera éclairée) et la brillante Jupiter se rencontreront à nouveau dans notre ciel. Depuis le mois d'août, Jupiter a légèrement perdu en luminosité, mais elle reste tout de même la deuxième planète la plus brillante après Vénus, avec une magnitude de -2,8.

Ce duo brillant est une cible d'observation parfaite en raison de sa position dans le ciel. Jupiter monte haut dans le ciel à la tombée de la nuit et reste visible avec la Lune jusqu'à environ 3 heures du matin, heure locale. Cherchez-les dans la constellation du Capricorne et n'oubliez pas de vérifier la météo à l'avance pour vous assurer que les nuages ne perturberont pas vos observations.

Les conjonctions du mois d'août

10 août : conjonction Lune-Mars

Le 10 août 2021 à 00 h 42 GMT, la Lune passera à 4°17' au nord de Mars. La nuit de la conjonction, le fin croissant de la Lune éclairée à seulement 4 % brillera à une magnitude de -8,7. La rougeâtre Mars aura une magnitude de -2,9. Les deux objets célestes se trouveront dans la constellation du Lion. La Lune et Mars seront trop éloignées l'une de l'autre pour être observées avec un télescope. Utilisez plutôt une paire de jumelles ou bien admirez-les à l'œil nu.

C'est d'ailleurs peut-être votre dernière chance d'observer la planète rouge cette année ! En effet, sa luminosité est déjà assez faible et elle va continuer de s'estomper, masquée par l'éclat du Soleil. Sa conjonction avec le Soleil aura lieu le 8 octobre 2021.

11 août : conjonction Lune-Vénus

Ce n'est qu'un jour plus tard, le 11 août 2021 à 6 h 59 GMT, qu'aura lieu la conjonction de la Lune et de Vénus : la Lune passera à 4°17' au nord de Vénus. Notre satellite naturel gagne rapidement en luminosité et le jour de la conjonction avec Vénus, la magnitude de la Lune sera de -10,0. Vénus est la planète la plus lumineuse actuellement avec une magnitude de -4,0. Cherchez-les dans la constellation de la Vierge.

20 août : conjonction Lune-Saturne

La conjonction suivante aura lieu le 20 août 2021 à 22 h 15 GMT. Cette fois-ci, la Lune éclairée à 95 % rencontrera Saturne dans la constellation du Capricorne, à 3°42' au sud de la planète. Les corps célestes brilleront à des magnitudes de -12,6 et 0,2, respectivement.

Saturne a récemment atteint une opposition, ce qui signifie que sa luminosité est à son maximum. La planète se trouve presque à l'opposé du Soleil par rapport à la Terre et est visible une grande partie de la nuit. À l'œil nu, on ne voit pas aussi bien Saturne que la planète suivante de notre liste, Jupiter, mais si vous l'observez avec un télescope, Saturne offre une vue vraiment étonnante.

22 août : conjonction Lune-Jupiter

Le 22 août 2021 à 4 h 56 GMT, vous aurez la chance d'apercevoir la brillante Jupiter près de la pleine Lune bleue dans la constellation du Capricorne. Notre satellite naturel passera à 3°57' au sud de la géante gazeuse.

Jupiter atteindra également une opposition le 20 août 2021 et sa luminosité sera maximale. Elle sera beaucoup plus lumineuse que Saturne, brillant à une magnitude de -2,9. Même la Lune, éclairée à 100 %, ne pourra pas éclipser son éclat.

Voilà donc tout ce qu'il faut savoir sur les conjonctions avec la Lune de ce mois-ci, y compris les événements à venir. Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

Nous espérons que le ciel sera dégagé et vous souhaitons une bonne observation !

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology, Inc.