1. Accueil
  2. Actualités de l'astronomie

Les 7 étoiles les plus brillantes du ciel

~4 min
Les 7 étoiles les plus brillantes du ciel

Dans l'article d'aujourd'hui, nous allons vous présenter les sept étoiles les plus brillantes dont la magnitude visuelle est inférieure à 0,1 ainsi que leur constellation. Si vous souhaitez découvrir d'autres étoiles très brillantes, regardez notre nouvelle infographie.

Comment mesurer la luminosité d'une étoile ?

Les astronomes mesurent la luminosité des étoiles, des planètes et d'autres objets spatiaux à l'aide de l'échelle des magnitudes. Il existe deux types de magnitudes : la magnitude apparente et la magnitude absolue. La magnitude apparente (ou visuelle) est la luminosité d'un objet comme on le voit dans le ciel nocturne depuis la Terre. La magnitude apparente dépend de la luminosité intrinsèque d'un objet, mais aussi de sa distance et d'autres facteurs réduisant sa luminosité. Plus sa magnitude apparente est faible, plus l'objet paraît lumineux aux observateurs. Les corps spatiaux dont la magnitude est négative sont exceptionnellement lumineux.

La magnitude absolue est la magnitude apparente qu'aurait un objet s'il était situé à une distance de 10 parsecs. Par exemple, la magnitude apparente du Soleil est de -26,7. C'est l'objet céleste le plus brillant que nous pouvons voir depuis la Terre. Cependant, si le Soleil se trouvait à 10 parsecs, sa magnitude apparente ne serait que de 4,7. En considérant les étoiles à une distance fixe, les astronomes peuvent comparer leur luminosité réelle (intrinsèque).

Quelles sont les étoiles les plus lumineuses que nous voyons depuis la Terre ?

Si l'on considère la magnitude apparente, le Soleil est l'étoile la plus brillante vue de la Terre. Cependant, il faut noter que toutes les listes des étoiles les plus brillantes n'incluent pas le Soleil, car beaucoup d'entre elles ne prennent en compte que les étoiles observables dans le ciel nocturne, la plus brillante étant Sirius.

La deuxième étoile la plus brillante, Sirius, possède une magnitude apparente de -1,46 et tout le monde peut la voir. Cette étoile éblouissante est située dans la constellation du Grand Chien. Bien entendu, c'est l'étoile Alpha de cette constellation. Sirius se trouve à environ 8,6 années-lumière de nous, ce qui est beaucoup plus proche que l'étoile suivante dans notre liste.

Canopus ou Alpha Carinae est la troisième étoile la plus brillante du ciel nocturne. Cette étoile brille à une magnitude visuelle de -0,74 dans la constellation de la Carène, que l'on voit surtout dans l'hémisphère sud. Canopus est la plus éloignée de toutes les étoiles de cette liste : elle se trouve à environ 310 années-lumière du Soleil !

Alpha Centauri est une étoile plus proche, mais un peu moins brillante, qui se trouve à la quatrième place de notre liste. Cette étoile est en fait un système composé de trois étoiles, dont l'une se nomme Rigil Kentaurus. Alpha Centauri est placée dans la constellation du Centaure et brille avec une magnitude visuelle de -0,1. Situé à une distance de seulement 4,4 années-lumière de nous, ce système stellaire est le plus proche voisin du Soleil. Ce système se trouve dans le ciel austral et les observateurs situés au-dessus de la latitude 29° nord ne peuvent pas le voir.

Arcturus se trouve à la cinquième place. C'est l'étoile principale de la constellation du Bouvier. Avec sa magnitude apparente de -0,05, on voit surtout Arcturus dans le ciel d'hiver dans l'hémisphère nord. Cette géante orange se trouve à environ 37 années-lumière de la Terre.

À la sixième place, Véga, est l'étoile la plus brillante de la constellation de la Lyre, visible dans l'hémisphère nord. Elle fait également partie de l'astérisme du triangle d'été. Cette étoile se trouve à 25 années-lumière de notre système solaire. Véga a été utilisée comme valeur de référence et sa magnitude était donc de 0. Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui : des études ultérieures ont mesuré sa magnitude à 0,03. Pour les observations visuelles, on peut continuer à utiliser Véga comme magnitude de référence, mais pour les observations plus avancées, il faut utiliser un système de calibration élaboré.

Le dernier membre de notre liste est Capella, la septième étoile la plus brillante du ciel. On peut la voir dans l'hémisphère nord durant presque toute l'année. Capella est l'étoile la plus brillante de la constellation du Cocher. On la désigne donc « Alpha Aurigae ». Située à environ 43 années-lumière de nous, Capella est en fait un système multiple composé de deux étoiles jaunes.

Vous pouvez observer toutes les étoiles mentionnées ci-dessus (et plus encore !) avec l'application Star Walk 2. Il suffit de pointer votre appareil vers le ciel et d'appuyer sur les points les plus brillants que vous voyez à l'écran. Si vous voulez trouver une étoile spécifique ou tout autre objet céleste, utilisez l'icône en forme de loupe située dans le coin inférieur gauche de l'écran.

Les obstacles aux mesures

On ne peut pas définir clairement l'ordre exact de luminosité des étoiles, car il y a quelques obstacles sur le chemin :

  • Tout d'abord, traditionnellement, la luminosité stellaire est basée sur la magnitude visuelle apparente perçue par l'œil humain. Avec l'invention des télescopes, les astronomes ont pu prouver l'existence d'étoiles doubles et de systèmes stellaires multiples. De nos jours, la luminosité stellaire peut être exprimée en magnitude individuelle ou combinée. Par exemple, l'étoile double Alpha Centauri AB a une magnitude visuelle combinée de -0,27, alors que ses deux composantes ont une magnitude de 0,01 et 1,33 respectivement.

  • Les nouvelles technologies peuvent mesurer les magnitudes stellaires de manière légèrement différente, ce qui peut modifier l'ordre des étoiles les plus brillantes. En outre, les scientifiques ont créé différents types de systèmes de magnitude basés sur différentes longueurs d'onde, de sorte que la magnitude apparente des étoiles peut varier considérablement suivant le système utilisé.

  • Il existe des étoiles variables, comme Bételgeuse ou Antarès : elles changent de magnitude au fil des jours, des mois ou des années. En général, pour définir exactement une magnitude apparente, il faut prendre soit la luminosité maximale répétée soit la magnitude moyenne.

Nous espérons que vous avez appris quelque chose de nouveau avec l'article d'aujourd'hui. N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à nous dire ce que vous en pensez. Nous vous souhaitons une excellente observation des étoiles !

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology, Inc.
Trustpilot
Star Walk 2 logo

Star Walk 2

Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play