Voici la « comète de Noël » !

~3 min
Voici la « comète de Noël » !

La comète Leonard, découverte au début de l'année 2021, sera au plus près de la Terre en décembre, d'où son surnom de « comète de Noël ». Lisez la suite pour savoir quand et comment voir la comète la plus brillante de l'année dans le ciel.

Qu'est-ce que la comète Leonard ?

Le 3 janvier 2021, un astronome américain, Gregory J. Leonard, a découvert une nouvelle comète à l'observatoire du Mont Lemmon, en Arizona, aux États-Unis. Elle a été nommée C/2021 A1 (Leonard) - la lettre C signifie que c'est une comète non périodique et « 2021 A1 » indique qu'il s'agit de la première comète découverte dans la première moitié de janvier 2021.

Une caractéristique spécifique de la comète Leonard est sa vitesse incroyable : environ 70 km/s ! Elle se déplace 6 km/s plus vite que la comète Neowise de l'année dernière. En raison de cette vitesse, la position de la comète dans le ciel changera chaque jour lorsque nous l'observerons depuis la Terre.

La comète Leonard a une trajectoire hyperbolique, ce qui signifie qu'elle ne traversera le système solaire qu'une seule fois, puis s'éloignera de nous et ne reviendra jamais. Donc, vous n'aurez qu'une seule chance de la voir.

Quand verra-t-on le mieux la comète Leonard ?

La comète sera au plus proche de la Terre et sera la plus visible le 12 décembre 2021. Elle passera à côté de notre planète à une distance de 34 millions de km, brillant d'une magnitude d'environ 4. Comme la comète sera positionnée entre le Soleil et la Terre à ce moment-là, sa magnitude pourra même atteindre 1 en raison de l'effet de diffusion vers l'avant. Cela signifie que vous pourrez voir la comète Léonard à travers des jumelles ou même à l'œil nu !

À quoi ressemblera la comète Leonard ?

Lorsque la comète atteindra sa luminosité maximale, elle aura une queue de poussière et une queue de gaz. La queue de poussière aura la forme d'une pointe : le 8 décembre, la Terre traversera le plan orbital de la comète et nous verrons donc la queue de poussière de face. En raison de l'angle d'observation, nous verrons la queue un peu illuminée et rétrécie.

La comète Leonard a déjà développé une longue queue de gaz (ionique). Celle-ci a maintenant deux fois la taille angulaire d'une pleine lune ! La direction de ses queues de poussière et de gaz sera la même pendant la majeure partie du temps où la comète sera observable, mais entre le 10 et le 13 décembre, les deux queues se sépareront pour former un angle visible qui atteindra 30°.

La comète peut également avoir une antiqueue qui semblera pointer dans la direction opposée aux autres queues : vers le Soleil. En fait, une queue de comète est une illusion d'optique créée lorsque l'on regarde les plus grandes particules de poussière déposées le long de l'orbite d'une comète.

Quand puis-je commencer à observer la comète Leonard ?

Si vous vivez sous les latitudes moyennes de l'hémisphère nord et que vous disposez d'un télescope, vous pouvez commencer à observer la comète dès maintenant ! Actuellement, la magnitude visuelle de la comète Leonard est d'environ 8 et vous pouvez l'observer avec un télescope de taille moyenne. Cherchez la comète dans la constellation des Chiens de chasse, près de la Grande Ourse et de la Chevelure de Bérénice.

Si vous ne possédez pas d'instrument, commencez vos observations en décembre. Au cours des deux premières semaines de décembre, la comète Leonard traversera les constellations du Bouvier, du Serpent, d'Hercule et du Serpentaire (Ophiuchus). Elle devrait être facilement visible à l'aide d'une paire de jumelles et, si vous avez de la chance, à l'œil nu.

Dans la seconde moitié du mois de décembre, la comète se déplacera dans l'hémisphère céleste sud. Le jour de Noël (le 25 décembre), la comète Leonard sera visible depuis l'hémisphère sud dans la constellation du Microscope. Pour trouver rapidement l'emplacement de la comète dans le ciel, utilisez nos applications d'observation des étoiles Sky Tonight ou Star Walk.

La comète Leonard ne deviendra peut-être pas la « nouvelle Neowise », mais elle nous offrira peut-être quand même un spectacle astronomique étonnant avant la fin de l'année 2021. Croisons les doigts ! Nous vous souhaitons un ciel dégagé et de bonnes observations !

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology, Inc.
Trustpilot