Les 5 meilleurs objets du ciel profond à contempler impérativement pendant novembre

~4 min
Les 5 meilleurs objets du ciel profond à contempler impérativement pendant novembre

Si vous avez toujours voulu progresser dans vos observations astronomiques et vous immerger dans le monde fascinant des objets du ciel profond, c'est le moment idéal pour commencer. Voilà pourquoi l'article d'aujourd'hui vous présentera une sélection de 5 des objets du ciel profond les plus spectaculaires que vous pourrez contempler en novembre. Allons-y !

Qu'est-ce qu'un objet du ciel profond ?

Le terme « objet du ciel profond » (OCP) est principalement utilisé par les astronomes amateurs pour désigner des objets astronomiques qui sont situés en dehors du système solaire et qui ne sont pas des étoiles individuelles. Les OCP comprennent les galaxies, les nébuleuses planétaires et les amas stellaires.

Les OCP sont des objets fascinants, sauf qu'ils sont généralement ignorés par les astronomes amateurs, car leur observation peut représenter un véritable défi, même avec de grands télescopes. Heureusement, grâce à un nouveau télescope intelligent de nos amis d’Unistellar, ce n’est plus un problème ! Leur eVscope facilite et accélère le processus d'observation, et permet des vues OCP très détaillées aux couleurs vives. Les utilisateurs de Star Walk peuvent en savoir plus sur le télescope eVscope et l'acheter ici.

1. Galaxie du Triangle

Le premier objet de notre liste est la galaxie du Triangle, également appelée M33 ou NGC 598. La galaxie elle-même est en forme de spirale, mais son nom est dérivé de la constellation en forme de triangle où elle peut être repérée. C’est le troisième plus grand membre du soi-disant groupe local de galaxies, après la galaxie d’Andromède et la Voie lactée. La galaxie du Triangle fait environ la moitié de la taille de notre Voie lactée et contient environ 40 milliards d'étoiles, contre 400 milliards pour la Voie lactée et 1 billion d'étoiles pour la galaxie d'Andromède.

Même si la galaxie du Triangle est l’un des objets permanents les plus éloignés que l’on puisse repérer à l’œil nu, des jumelles ou un petit télescope vous aideront à voir le centre plus lumineux de la galaxie. Pour voir encore plus de détails, vous aurez besoin d'expertise et d'un équipement d'astrophotographie, ainsi que d'un important investissement en temps ; à moins d'utiliser un télescope intelligent comme l'eVscope d'Unistellar !

2. Galaxie NGC 891

Si vous avez la chance de voir la galaxie NGC 891 - située dans la constellation d'Andromède - vous constaterez peut-être qu'elle vous semble étrangement familière : sa forme allongée ressemble fortement à la Voie lactée vue de la Terre ! NGC 891 a cet aspect parce que nous la voyons par la tranche et non d'en haut ou d'en bas. Notre voyons la Voie lactée presque de la même manière, car nous vivons à l’intérieur du disque de la galaxie. NGC 891 est également une galaxie spirale dont la taille et la luminosité sont similaires à la nôtre. Vous aurez besoin d'un télescope, de taille petite à moyenne, pour discerner le faible halo de lumière de la galaxie. Sinon, vous pouvez faire mieux et utiliser l'eVscope d'Unistellar pour observer une multitude de détails riches en couleurs.

3. Nébuleuse de l'Haltère

Vient ensuite la première nébuleuse planétaire jamais découverte : la nébuleuse de l'Haltère, également connue sous le nom de M27 ou NGC 6853. Elle est située dans la constellation Petit Renard. La nébuleuse a la forme d'une sphère irrégulière dont la zone la plus brillante ressemble à une pomme à moitié croquée. C'est pour cette raison qu'on l'appelle parfois la nébuleuse Apple Core. La nébuleuse de l'Haltère convient très bien aux observations astronomiques amateurs : elle est relativement lumineuse et grande. Ce qui fait qu'avec un ciel parfaitement sombre, des jumelles vous suffiraient pour repérer sa sphère légèrement verdâtre.

4. Nébuleuse de la Lyre

La nébuleuse de la Lyre (alias M57 ou NGC 6720) est la deuxième nébuleuse planétaire jamais découverte. Elle est située dans la constellation de la Lyre, au sud de l'étoile brillante Véga. La forme ronde distinctive de la nébuleuse de la Lyre rappelle celle d’une bague ou d’un baguel, d’où son nom. Cette nébuleuse est également relativement brillante, ce qui en fait une cible populaire parmi les astronomes amateurs. Toutefois, elle est trop petite pour être observée avec des jumelles, alors munissez-vous d'un télescope si vous voulez la contempler.

5. Amas stellaire Messier 92

Dernier objet, mais pas le moindre, l'amas stellaire Messier 92 situé dans la constellation d'Hercule. Il appartient à la catégorie des amas globulaires : des collections sphériques d'étoiles qui sont beaucoup plus anciennes et qui ont beaucoup plus d'étoiles que des amas ouverts. Messier 92 est l'un des amas globulaires les plus anciens et les plus brillants de la Voie lactée ; il contient environ 330 000 étoiles. Vous pouvez observer l'amas avec des jumelles ou un télescope, voire même à l'œil nu si vous avez de la chance. Et pour ceux qui ont la chance de posséder un eVscope, préparez-vous à en prendre plein les yeux !

Appréciez ces cinq objets spectaculaires du ciel profond qui peuvent être observés en novembre. Nous vous souhaitons un ciel dégagé et une bonne observation des étoiles !

Crédit texte:
Crédit d'image:Pixabay

Star Walk 2

Star Walk 2 logo
Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play
Unistellar telescope