Objets du ciel profond en avril 2022

~6 min
Objets du ciel profond en avril 2022

Notre univers regorge de magnifiques corps célestes que nous avons la chance d’observer depuis notre planète Terre. Et ce ne sont pas seulement les étoiles et les planètes proches qui apparaissent comme des points brillants dans le ciel pour un observateur d’étoiles sans la moindre assistance optique. Si nous regardons attentivement, nous pouvons voir des objets dits du ciel profond qui ressemblent à des taches brumeuses dans le ciel et qui ne commencent à prendre forme que si vous prenez un télescope ou des jumelles. Regardons de plus près ces objets lointains.

Contenu

Qu’est-ce qu’un objet du ciel profond ?

Un objet du ciel profond est un terme utilisé pour décrire les objets astronomiques situés au-delà de notre système solaire. Les nébuleuses, les amas d’étoiles et les galaxies en sont les types les plus courants. Il faut généralement des jumelles ou un télescope pour les observer, bien que certaines d’entre elles puissent être vaguement distinguées à l’œil nu dans le ciel nocturne sombre.

Qu’est-ce qu’un objet Messier ?

Les meilleures cibles observables dans le ciel profond sont répertoriées dans le catalogue Messier. On dénombre 110 objets Messier, qui comprennent des groupements d’étoiles, des nuages de gaz et de poussière dans notre Voie lactée, ainsi que des galaxies situées au-delà de la nôtre qui sont magnifiques au télescope. Il est intéressant de noter que Charles Messier lui-même ne savait pas qu’il créait la liste des objets les plus brillants du ciel profond. Il était chasseur de comètes et a dressé la liste de tous les objets qu’il ne faut pas confondre avec les comètes. Quoi qu’il en soit, les observateurs d’étoiles curieux honorent désormais Messier et son catalogue. Il existe même une compétition appelée le marathon Messier, au cours de laquelle des astronomes tentent de trouver le plus grand nombre possible d’objets Messier en une nuit, afin de tester leurs capacités d’observation et la qualité de leurs appareils optiques.

Pourquoi certaines galaxies sont-elles appelées NGC ?

L’autre liste de référence populaire est le NGC – Le nouveau catalogue général des nébuleuses et amas d’étoiles. Elle contient 7 840 objets, ce qui vous permettra d’avoir des cibles à observer pendant toute votre vie. Les objets de ces deux catalogues, ainsi que beaucoup d’autres, peuvent être trouvés gratuitement dans l’application Sky Tonight — il suffit d’écrire le nom de l’objet dans le champ de recherche pour connaître sa position et obtenir des informations détaillées à son sujet.

Quels sont les objets du ciel profond les plus visibles ?

Si vous êtes un observateur à l’œil de lynx, vous pouvez essayer de trouver la galaxie d’Andromède (M31) et les Pléiades (M45) même à l’œil nu On les voit mieux, bien sûr, lorsque le ciel n’est pas pollué par la lumière. Il y a plus d’options cependant, si vous vous servez d’appareils optiques. Et voici une liste des objets du ciel profond qui sont bien placés en avril pour l’observation des étoiles et l’astrophotographie, y compris les dates où ils sont les plus hauts dans le ciel. Faites une liste de contrôle et trouvez-les tous !

1er avril : la galaxie du Sombrero (M104).

Située dans la constellation de la Vierge, la galaxie du Sombrero est l’une des cibles les plus difficiles pour l’astrophotographie, car elle est très brillante au centre mais brumeuse en périphérie. Vous pouvez repérer le bulbe central de la galaxie, grand et brillant, même avec de petites jumelles. Toutefois, si vous souhaitez obtenir la meilleure vue de sa faible périphérie, vous devez utiliser au moins un télescope de 10 à 12 pouces.

4 avril : la galaxie de l’œil de chat (M94)

M94 est une galaxie spirale placée dans la constellation des Chiens de chasse. La galaxie est considérée comme une région de formation d’étoiles riche et comme l’endroit où il y a un manque de matière noire – les astronomes ne savent toujours pas pourquoi. Ainsi, M94 est une cible pour des études intenses.

13 avril : Centaures A (NGC 5128)

NGC 5128, située dans la constellation du Centaure, est une galaxie lenticulaire qui a avalé une galaxie spirale il y a environ cinq millions d’années. Cet événement a provoqué une forte émission radio que nous captons encore sous forme d’ondes radio sur la Terre.

13 avril : Oméga Centauri (NGC 5139)

Omega Centauri est le plus grand amas globulaire de la Voie lactée, contenant, selon les estimations, 10 millions d’étoiles. Elle est vue comme une étoile brumeuse à l’œil nu, et elle a donc été incluse dans le catalogue d’étoiles de Ptolémée en 140 après JC. Aujourd’hui, même à l’aide d’un petit télescope, vous pouvez admirer la magnifique beauté de cet amas d’étoiles dans la constellation du Centaure, dans les régions australes.

14 avril : la galaxie du tourbillon (M51)

La galaxie spirale M51 est située dans la constellation des Chiens de chasse. Ses bras d’enroulement magnétique sont constitués d’étoiles et de gaz parsemés de poussière. Les bras servent d’usines à étoiles, créant de nouveaux amas d’étoiles en comprimant le gaz d’hydrogène. M51 est une galaxie très photogénique, bien visible même avec les télescopes d’amateurs de l’hémisphère nord.

16 avril : la galaxie Pinwheel (M83)

M83 est situé dans la constellation de l’Hydre. Cette magnifique galaxie, d’une magnitude apparente de 7,5, est l’une des galaxies spirales les plus brillantes du ciel nocturne. Et il n’est pas surprenant qu’elle soit si brillante : elle a connu six supernovae au cours des 100 dernières années ! On la verra au mieux en avril dans l’hémisphère sud, elle ressemble beaucoup à notre propre Voie lactée.

17 avril : M3

L’amas global Messier 3 est situé dans la constellation des Chiens de chasse. Il contient le plus grand nombre d’étoiles variables parmi tous les amas connus. Ces étoiles changent de luminosité avec le temps, ce qui est très utile aux astronomes pour mesurer les distances des objets du ciel profond. Et, au-delà de la science, il s’agit tout simplement d’un objet céleste d’une beauté stupéfiante – des millions d’étoiles qui s’efforcent de rejoindre le centre dense de l’amas.

23 avril : La galaxie du Moulinet (M101)

Située dans la Grande Ourse, la galaxie du moulinet est plus facile à observer dans l’hémisphère nord au printemps. Et il ne s’agit même pas d’un seul objet du ciel profond : il contient 11 nébuleuses brillantes qui ont leur propre numéro NGC.

Les objets du ciel profond rencontrent la Lune et Mercure

En avril 2022, vous pourrez également voir la Lune passer près des Pléiades et de l’amas de la Ruche, puis Mercure en conjonction avec les Pléiades. Examinons de plus près ces événements.

5 avril : conjonction Lune-Pléiades

Le 5 avril, à 01 h 16 GMT, la Lune rencontrera l’amas d’étoiles des Pléiades. Cet événement n’est pas très spectaculaire à l’œil nu, mais avec un télescope ou des jumelles, vous obtiendrez une image digne de ce nom de notre satellite naturel glissant lentement près des Pléiades.

10 avril la Lune occulte l’amas de la Ruche.

Le 10 avril, à 16 h 27 GMT, la Lune traversera l’amas de la Ruche, occultant des dizaines de ses étoiles. Bien que la Lune soit trop brillante pour que l’on puisse observer l’amas de près cette nuit-là, vous aurez tout de même une vue unique grâce à des jumelles.

29 avril : conjonction Mercure-Pléiades.

Le 29 avril, à 19 h 29 GMT, Mercure et les Pléiades seront en conjonction, toutes deux bien visibles même avec de petites jumelles. Mercure sera à 1,3° en bas à gauche de l’amas d’étoiles des Pléiades, plus près de son étoile la plus brillante Eta Tauri, également connue sous le nom d’Alcyone.

Au début, il peut sembler difficile de se repérer dans l’espace lointain, mais imaginez que ce vague flou que vous avez aperçu dans vos jumelles est une galaxie géante située à plus de 31 millions d’années-lumière de la Terre ! C’est une expérience passionnante que vous ne devez pas manquer. Après tout, il n’est pas nécessaire d’être seul dans ce voyage – vous pouvez facilement localiser les objets du ciel profond avec les applications d’observation des étoiles Star Walk 2 et Sky Tonight.

Profitez de l’observation des étoiles dans l’espace profond !

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology, Inc.
Trustpilot