Observer le ciel ce soir : les planètes et la comète NEOWISE

~4 min
Observer le ciel ce soir : les planètes et la comète NEOWISE

Entamons cet article par les dernières nouvelles de l’espace en cette dernière semaine de juillet. Poursuivez la lecture pour découvrir les événements astronomiques à venir et les planètes qui peuvent être observées ce soir. Évidemment, nous vous parlerons aussi de la comète NEOWISE, dont la luminosité a faibli et qui doit à présent être observée avec des jumelles.

Mercure se rapproche de l’horizon

Mercure avance rapidement sur son orbite... La planète a atteint sa plus grande élongation ouest la semaine dernière, et ainsi, elle va se rapprocher de l’horizon un peu plus chaque matin. Vous pourrez observer la planète très bas dans le ciel, en regardant en direction de l'est-nord-est, entre 5 h 00 et 5 h 30 heure locale.

Vénus a rendez-vous avec une supergéante rouge

Cette semaine, les lève-tôt ont eu la chance de voir la très brillante Vénus, qui se lève à environ 3 h 00, heure locale, à l’est. La planète s’élève dans le ciel et demeure visible jusqu’au lever du soleil. Le vendredi 31 juillet, Vénus se trouvera au-dessus et à gauche de la supergéante rouge 119 Tauri. Il s’agit d’une étoile variable vieillissante dont la couleur rouge est particulièrement intense. Le couple d’objets célestes sera visible avec des jumelles et un petite télescope, jusqu’à ce que le ciel s’illumine.

Comment trouver Uranus

Cette semaine, la planète bleu-vert Uranus se lève peu après minuit, heure locale. Elle est visible à l’œil nu et avec des jumelles, si votre ciel est très sombre. Cherchez cette planète géante glacée d’une magnitude de 5,8 dans la constellation du Bélier, sous ses étoiles les plus brillantes, Hamal et Sheratan.

Les toutes dernières missions vers Mars

Le diamètre apparent et la luminosité apparente de Mars augmentent car cet été, la Terre s’en rapproche de plus en plus. Mars est l'un des principaux intérêts d’études scientifiques ce mois-ci :

  • Les Émirats arabes unis ont envoyé l’orbiteur Hope vers Mars le 19 juillet ;
  • La Chine a envoyé vers Mars Tianwen-1. Il s’agit d’un orbiteur et d’un astromobile qui ont décollé le 23 juillet ;
  • La NASA prévoit d’envoyer vers Mars l’astromobile Perseverance, le 30 juillet.

Neptune visible avant l’aube

La planète distante Neptune, dont la lumière est faible dans notre ciel, se trouve à l’ouest de Mars, parmi les étoiles de la constellation du Verseau. La planète se lève à environ 22 h 30, heure locale, puis elle s’élève dans le ciel jusqu’à un peu avant l’aube. C’est à ce moment-là qu’elle est le plus facilement observable, à mi-hauteur du ciel, en direction du sud. Mais il ne faut pas oublier que Neptune est difficile à localiser sans un télescope équipé d’un système informatique.

Saturne et Jupiter brillent de mille feux en juillet

Saturne et Jupiter, les planètes du soir, sont particulièrement faciles à observer ! Saturne, dont la lumière est plutôt faible et jaunâtre, est à gauche de Jupiter, qui est plus brillante et plus blanche. Les deux planètes se trouvent dans la constellation du Sagittaire. La semaine dernière, la Terre est passée entre le Soleil et Saturne, ce qui nous a placé au plus près de cette géante gazeuse pour cette année 2020. L’observer avec un petit télescope demeure un spectacle saisissant.

Même en utilisant un petit télescope, vous pourrez observer les anneaux de Saturne et plusieurs de ses lunes les plus lumineuses ; en particulier sa plus grande lune, Titan ! Durant cette semaine, tard le soir, Titan évoluera dans le sens inverse des aiguilles d’une montre autour de Saturne, et migrera progressivement, nuit après nuit, de la gauche à la droite de la géante gazeuse.

À l’Est, Jupiter brillera déjà intensément peu après le coucher du soleil. Avec de bonnes jumelles, vous pourrez voir les quatre plus imposantes lunes de Jupiter, les lunes galiléennes, qui dansent autour de la planète. Même un télescope de taille modeste vous permettra de voir les bandes de couleur au niveau de son équateur et la célèbre Grande Tache rouge, si l’atmosphère terrestre n’est pas trop perturbée. En raison de la période de rotation de Jupiter, qui est de seulement 10 h, la Grande Tache rouge est visible toutes les deux ou trois nuits, selon l’endroit depuis lequel on l’observe sur Terre.

La luminosité de la comète NEOWISE diminue

Après avoir offert un spectacle passionnant pendant deux semaines, la comète C/2020 F3 NEOWISE a dépassé la Terre et elle poursuit son chemin en direction du système solaire externe. Elle reviendra peut-être dans environ 6 000 ans. La distance entre la comète et la Terre augmente, et comme elle s’éloigne du soleil, sa température baisse continuellement. Au fil du temps, ces deux phénomènes entraînent une diminution de la luminosité de NEOWISE depuis la Terre. Elle sera visible avec des jumelles et un télescope pendant encore deux semaines, puis uniquement avec un télescope à partir de la mi-août.

Cette semaine, la comète NEOWISE ne sera observable qu’une fois que la lumière de Lune aura suffisamment diminué dans le ciel nocturne pour vous permettre d’apercevoir sa faible lueur. Puis elle se trouvera de plus en bas dans le ciel nocturne. La comète se trouvera sous et entre l’étoile Alkaid, au bout du « manche » de la Grande Ourse, et Arcturus, une étoile jaune brillante. Vous pourrez trouver la position exacte de la comète et avoir davantage d’informations sur elle en utilisant l’application Star Walk 2. Effectuez une recherche en utilisant le terme « NEOWISE », tapez sur le nom de la comète en bas de la carte du ciel, puis tapez sur la section « Données » pour consulter l’heure de son lever et celle de son coucher, la distance actuelle entre cet objet céleste et la Terre, etc.

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology

Star Walk 2

Star Walk 2 logo
Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play