Journée internationale du vol spatial humain

~5 min
Journée internationale du vol spatial humain

En 1961, le monde a assisté au premier vol spatial habité. Ce qui semblait autrefois époustouflant et impensable est devenu une réalité. À l’époque, chaque minute en orbite était un miracle, et aujourd’hui les astronautes passent couramment six mois dans l’espace. Voyons comment tout a commencé et ce qu’il faut faire pour devenir astronaute de nos jours.

Contenu

Contexte de l’événement

Un cosmonaute soviétique, Youri Gagarine, a effectué le premier vol spatial humain. Le 12 avril 1961, il a passé 108 minutes dans l’espace à bord du vaisseau spatial Vostok 1. Cet événement a marqué le début d’une nouvelle ère d’exploration spatiale. La Journée de la cosmonautique a été instaurée en Union soviétique un an après pour commémorer l’héroïsme du premier cosmonaute et le succès du programme spatial soviétique.

En 2011, 50 ans après le vol, l’Assemblée générale des Nations unies a déclaré le 12 avril Journée internationale des vols spatiaux habités, qui est célébrée chaque année pour réaffirmer l’importance de l’exploration spatiale pour l’humanité.

Devenir astronaute

Les gens peuvent aller dans l’espace dans le cadre de missions spatiales ou en tant que touristes de l’espace. Dans ce dernier cas, se rendre dans l’espace prendra autant de temps qu’il en faut pour économiser un billet. Mais combien de temps faut-il pour aller dans l’espace en tant qu’astronaute professionnel ?

Exigences pour les astronautes

Les différentes agences spatiales ont des exigences légèrement différentes, mais le plus souvent, elles recherchent des personnes qui :

  • ont un diplôme dans un domaine requis (par exemple, l’ingénierie, les sciences ou la médecine) ;
  • ont 2 à 3 ans d’expérience professionnelle ou sont titulaires d’un doctorat ;
  • ont une expérience de pilotage d’avion (non nécessaire mais considéré comme un avantage) ;
  • sont en parfaite santé, psychologiquement stables et en pleine forme (mais des muscles surdéveloppés sont plutôt un inconvénient en apesanteur) ;
  • parlent des langues étrangères ;
  • ont la citoyenneté requise (par exemple, américaine pour la NASA, celle des États membres de l’ESA pour l’ESA).

Formation des astronautes

Les candidats astronautes doivent suivre un programme d’entraînement visant à les préparer à la vie et au travail dans l’espace. Les futurs astronautes sont exposés à la microgravité dans des chambres à vide et à des vols paraboliques, ou sous l’eau. La partie importante de la formation consiste à faire l’expérience de l’isolement pour se préparer aux effets mentaux et émotionnels. En outre, ils doivent étudier une grande variété de sujets, tels que les langues étrangères, la médecine, l’astronomie et la robotique.

Alors, combien de temps faut-il pour devenir astronaute ? Résumons : 5 à 6 ans pour obtenir un diplôme, puis 2 à 3 ans pour acquérir une expérience professionnelle, et enfin 2 à 5 ans de formation. Après cela, les astronautes peuvent attendre des mois, voire des années, avant d’aller dans l’espace. Mais imaginez : une fois tout le travail accompli, vous vous retrouvez dans un vaisseau spatial, prêt(e) à démarrer. 3, 2, 1... Et c’est le décollage !

La nourriture des astronautes

Attendez une minute ! Avant de partir dans l’espace, vous voudrez peut-être savoir ce que vous allez y manger. Eh bien, en gros, le repas d’un astronaute est similaire à ce que nous mangeons sur Terre. La différence est qu’il doit être spécialement préparé (par exemple, lyophilisé ou thermostabilisé), mais certains aliments peuvent être consommés sous leur forme naturelle, comme les fruits et les fruits à coque.

Les aliments qui ne sont pas autorisés dans l’espace sont le pain et les assaisonnements granuleux, car ils pourraient obstruer les bouches d’aération ou se coincer dans les yeux, la bouche ou le nez d’un astronaute. C’est pourquoi le sel et le poivre se présentent sous forme liquide.

D’ailleurs, la gravité affecte le goût. En apesanteur, les fluides corporels se déplacent librement autour du corps au lieu de se diriger vers les pieds, comme sur la Terre. Elle provoque une congestion du nez, ce qui rend difficile l’odorat et donne un goût fade aux aliments. C’est pourquoi de nombreux astronautes préfèrent les aliments aux saveurs intenses, particulièrement épicées.

FAQ

Qui était la première femme astronaute ?

La première femme à aller dans l’espace était Valentina Tereshkova, une cosmonaute soviétique. Le 16 juin 1963, deux ans après le vol de Youri Gagarine, elle est lancée dans l’espace à bord du vaisseau spatial Vostok 6 et passe 71 heures en orbite autour de la Terre.

Qui est le plus jeune astronaute ?

Pour l’instant, le cosmonaute soviétique Guerman Titov reste le plus jeune de tous les astronautes professionnels qui ont été dans l’espace. À l’âge de 25 ans, il a passé un jour et une heure dans l’espace à bord du Vostok 2. De même, Oliver Damien, des Pays-Bas, est devenu le plus jeune touriste de l’espace, puisqu’il a rejoint le vol spatial de Blue Origin le 20 juillet 2021, à l’âge de 18 ans.

Combien d’argent gagne un astronaute ?

Les astronautes de la NASA gagnent entre 104 898 et 161 141 dollars par an. Les salaires des astronautes de l’ESA diffèrent légèrement selon l’état. La valeur mensuelle moyenne se situe approximativement entre 5 200 € (pour les recrues) et 7 465 € (après le premier vol spatial).

Les astronautes fument-ils dans l’espace ?

Il est strictement interdit de fumer à bord de l’ISS. Une flamme nue peut provoquer un incendie dans l’environnement riche en oxygène du vaisseau spatial, et la fumée de cigarette peut obstruer les filtres à air.

Les astronautes boivent-ils de l’alcool dans l’espace ?

On dit que l’astronaute de la NASA Buzz Aldrin a pris du vin de communion avant de poser le pied sur la Lune, et que les cosmonautes de la station Mir avaient une petite quantité de vodka et de cognac à bord. De toute façon, de nos jours, il est strictement interdit de boire à bord des vaisseaux spatiaux.

Y a-t-il du WiFi dans l’espace ?

Oui, il y a du WiFi sur l’ISS. Les astronautes l’utilisent pour communiquer avec la Terre et entre eux : les combinaisons spatiales peuvent se connecter au réseau et assurer la communication entre l’équipage de bord et les astronautes en sortie dans l’espace.

Que se passe-t-il si un astronaute flotte dans l’espace ?

Habituellement, les astronautes utilisent des câbles d’attache, mais s’ils se brisaient, un astronaute serait en orbite pour toujours ou atteindrait la zone gravitationnelle de la Terre et brûlerait en tombant à travers les couches denses de l’atmosphère.

Combien coûte une combinaison d’astronaute ?

Il n’existe pas de prix unique, car certaines agences spatiales ne divulguent pas ces informations, et d’autres proposent plusieurs modèles différents. On suppose que les combinaisons spatiales actuelles de la NASA coûtent environ 150 millions de dollars, et le xEMU (Exploration Extravehicular Mobility Unit), qui est développé pour les futures missions, pourrait coûter au moins 500 millions de dollars.

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology, Inc.
Trustpilot