Comment voir le train de satellites Starlink ce soir ?

~14 min
Comment voir le train de satellites Starlink ce soir ?

Et si nous parlions du projet Starlink et découvrions comment repérer les satellites depuis l'endroit où vous vous trouvez à l'aide des applications Satellite Tracker et Star Walk 2.

Contenu

Pour ceux qui n’ont pas entendu parler de Starlink, voici un bref récapitulatif : Starlink est un gigantesque système de satellites ayant pour but de fournir une connexion internet à haut débit jusque dans les régions les plus isolées de la Terre. Ce système est développé et construit depuis 2015 par SpaceX, la société d’Elon Musk.

Les satellites sont envoyés sur leur orbite par grappe. À ce jour, 13 grappes ont été envoyées dans l’espace et 775 satellites alimentés par l’énergie solaire sont actuellement en orbite autour de la Terre. À terme, SpaceX prévoit de construire une gigantesque constellation de 12 000 satellites, avec la possibilité de passer ultérieurement à 42 000.

Vous pouvez consulter les détails des missions Starlink précédentes dans notre article correspondant.

Est-ce une bonne chose d’envoyer tous ces satellites ?

De nombreux débats ont surgi au sujet des problèmes potentiels causés par les satellites Starlink. Il y a déjà environ 5 000 satellites en orbite autour de la Terre. Si les projets de SpaceX réussissent, le ciel sera envahi par des objets artificiels réfléchissant la lumière du Soleil. Cela peut compliquer grandement le travail des astronomes professionnels dont les images du ciel sont contaminées par la réflexion lumineuse des satellites. Le risque de collision entre tous ces satellites est un autre des problèmes soulevés. Le nombre de débris spatiaux pourrait alors considérablement augmenter.

En réponse à la première préoccupation, SpaceX a testé deux prototypes de satellites dont les surfaces sont obscurcies : DarkSat et VisorSat. À partir de la mission Starlink-8, la surface de tous les satellites lancés sera antireflet. Quant au second problème soulevé, Elon Musk a déclaré que ses satellites ont été conçus pour quitter leur orbite dans les cinq ans en cas de panne.

Les satellites du projet Starlink sont spectaculaires à regarder : ils ressemblent à un petit train de points lumineux dans le ciel nocturne. Vous pouvez facilement les voir à l’œil nu si vous savez où et quand regarder.

Satellite Tracker

Nous vous recommandons d’utiliser l’application Satellite Tracker pour trouver plus facilement les satellites Starlink :

  • Après avoir lancé l’application, appuyez sur l’icône en forme de satellite située dans le coin supérieur droit de l’écran, puis appuyez sur « Tous ».
  • Repérez la section « Starlink de SpaceX », puis sélectionnez la mission qui vous intéresse (le numéro suivant la lettre « L » correspond à l’ordre du lancement).
  • Appuyez sur le bouton « Suivre » situé juste à côté d’un ou de plusieurs satellites pour les ajouter à la liste de ceux que vous suivez. Notez que les satellites de cette liste sont triés par ordre d’apparition dans le ciel au-dessus de vous.
  • Appuyez sur l’un des satellites qui vous intéressent pour le sélectionner, puis revenez à l’écran principal.

En haut de l’écran principal, le compte à rebours « Prochain passage » indique le temps restant avant le prochain passage du satellite sélectionné au-dessus de votre position. Appuyez sur la flèche orientée vers le bas pour ouvrir la liste des satellites prochainement visibles pour votre position. Utilisez cette liste pour planifier votre observation. Pour afficher la liste de tous les passages, appuyez sur « Tous les passages ».

L’écran principal de l’application comporte trois modes. Vous pouvez passer d’un mode à l’autre en appuyant sur les icônes rondes situées en bas :

  • Vue du globe : affiche la trajectoire du satellite autour de la Terre modélisée en 3D et sur la carte de la Terre
  • Vue du satellite : affiche un modèle 3D du satellite à sa position actuelle au-dessus de la Terre
  • Vue du ciel : affiche la position du satellite dans le ciel avec un pointeur en forme de flèche

Star Walk 2

Un autre moyen de localiser le train de satellites Starlink dans le ciel au-dessus de vous est d'utiliser l'application Star Walk 2.

  • Lancez l'application, appuyez sur l'icône en forme de loupe, puis sur l'icône en forme de satellite dans le coin inférieur droit de l'écran.
  • En haut de la liste des « Satellites principaux », vous trouverez les derniers satellites Starlink lancés.
  • Faites défiler vers le bas jusqu'à la section « Starlink de SpaceX » et choisissez la mission que vous voulez repérer.
  • Appuyez sur le satellite qui vous intéresse et Star Walk 2 vous donnera des informations précises sur sa position et sa trajectoire.

Plusieurs sites web vous permettront également de visualiser les satellites Starlink.

  • Sur le site Heavens-Above, vous pouvez obtenir des prédictions sur les passages des satellites Starlink dans la section spéciale consacrée à ces satellites. Sélectionnez la mission qui vous intéresse, indiquez la date et vous obtiendrez les informations sur le prochain passage de ces satellites. Vous pouvez également rechercher les satellites Starlink dans la section « Base de données des satellites ».
  • Sur le site N2YO.com, vous pouvez saisir le nom d'un satellite Starlink dans le champ de recherche pour que l'outil vous indique sa position et sa trajectoire. En outre, ce site vous aidera à suivre les satellites qui vous intéressent, à obtenir des prévisions sur 10 jours et des informations complètes à leur sujet.
  • Pour suivre les satellites à l'aide de CelesTrak, lancez la visualisation de l'orbite, appuyez sur l'icône du Menu dans le coin supérieur gauche de l'écran principal, rendez-vous dans la section « Catalogue de satellites » et saisissez le nom d'un satellite dans le champ de recherche qui apparaît dans la partie inférieure de l'écran. Choisissez le résultat de recherche correspondant, et vous verrez la trajectoire du satellite et les principales informations à son sujet.

Nous espérons que le ciel sera dégagé et vous souhaitons une bonne séance d’observation !

Suivez le déploiement de la plus grande constellation de satellites au monde ! Surveillez les dernières mises à jour, découvrez rapidement combien de satellites Starlink sont en orbite en ce moment et apprenez tout ce qu'il faut savoir sur les derniers lancements.

Le 26 mai, à 18 h 59 GMT, SpaceX a lancé le 29ᵉ lot d'environ 60 satellites internet pour sa mégaconstellation Starlink. Avec cette mission, le nombre total de satellites Starlink lancés est passé à 1 745 unités.

Au début du mois, Google et SpaceX ont annoncé un partenariat pour aider à fournir un service internet par le biais des satellites Starlink. Dans le cadre de cet accord, la société d'Elon Musk commencera à installer des stations terrestres Starlink dans les centres de données de Google afin de fournir un service internet à haut débit via Google Cloud. Le service devrait être disponible pour les entreprises au cours du second semestre 2021.

Le 15 mai, à 22 h 58 GMT, SpaceX a placé son 28ᵉ lot de satellites Starlink en orbite autour de la Terre. La fusée Falcon 9 a décollé du complexe de lancement 39A du Centre spatial Kennedy en Floride. Cette mission a porté à 1 685 le nombre total de satellites Starlink mis en orbite.

Les satellites Starlink qui sont actuellement placés en orbite polaire sont dotés d’un système de communication par laser. Ce système de communication permet à un satellite de transmettre des données à un autre satellite situé dans le même plan orbital à l’aide d’un faisceau laser. Les systèmes de communication par laser sont plus sûrs que les terminaux à radiofréquence (RF) qui peuvent être brouillés. Notez que si le nom d’une mission Starlink comporte l’abréviation « RF », cela signifie que les satellites ne sont pas équipés d’un système de communication par laser. Par exemple, la mission Starlink-27 lancée le 9 mai est également connue sous le nom de mission Starlink RF 4-2.

Le 9 mai à 6 h 42 (GMT), SpaceX a placé la 27e constellation de satellites Starlink en orbite. La fusée Falcon 9, avec 60 satellites à bord, a décollé depuis le pas de tir Space Launch Complex 40, situé en Floride, aux États-Unis. Il y a à présent 1 625 satellites Starlink en orbite autour de la Terre.

Le lancement d'aujourd'hui constitue le 10e vol du propulseur d'appoint réutilisable B1051 de la fusée Falcon 9. Le coût de fabrication d'un propulseur d'appoint représente environ 60 % du coût total du lancement d'une seule fusée. SpaceX a créé des propulseurs réutilisables pour diminuer le coût des lancements. Il est donc très probable que B1051 subisse une importante révision après le record d'aujourd'hui.

Le 4 mai 2021 à 19 h 01 GMT, le 26e lot d'environ 60 satellites du réseau à large bande Starlink de SpaceX a été mis en orbite depuis le complexe de lancement 39A du centre spatial Kennedy, en Floride, aux États-Unis. Il y a désormais 1565 satellites Starlink au total en orbite terrestre.

Le 27 avril 2021, la Federal Communications Commission a publié une ordonnance et une autorisation approuvant une modification de la licence accordée à SpaceX pour sa constellation Starlink. La société a désormais le droit de déplacer plus de 2800 satellites supplémentaires auparavant autorisés à évoluer sur une orbite comprise entre 1100 et 1300 km, vers une orbite plus basse, entre 540 à 570 km. SpaceX utilise actuellement la même gamme d'orbites pour ses satellites en exploitation.

Cette modification a fait l'objet d'un débat intense au sein de la FCC : de nombreux opérateurs de satellites s'y sont opposés pour diverses raisons, notamment l'augmentation du risque d'interférences électromagnétiques, de collisions de satellites et de création de débris orbitaux. La FCC a rejeté ces arguments, concluant que « l'exploitation de satellites à plus basse altitude aura des effets bénéfiques sur la réduction des débris orbitaux » et « ne provoquera pas problèmes d'interférence significatifs ».

Le 29 avril, à 3 h 44 GMT, la mission Starlink-24 a envoyé 60 satellites Starlink supplémentaires en orbite. Ce lancement constitue la 25e mission Starlink et le nombre total de satellites Starlink lancés atteint désormais 1 505.

Les satellites Starlink ont été créés pour être compacts, ce qui permet de mettre jusqu'à 60 de ces satellites dans une fusée Falcon 9. Malgré sa petite taille, chaque satellite Starlink possède des viseurs d'étoiles et des technologies de communication extrêmement performantes, ce qui permet de réaliser des économies. Les satellites Starlink sont aussi équipés d'un système anti-collision autonome. Ce système utilisent les données de géolocalisation de débris du Département de la Défense américain, afin d'éviter de manière autonome toute collision avec un autre objet ou débris.

Le 7 avril, à 16 h 34 GMT, SpaceX a envoyé son 24e lot de satellites Starlink en orbite. La fusée Falcon-9 a décollé du complexe de lancement 40 en Floride aux États-Unis avec 60 satellites à bord.

D'autres acteurs entrent sur le marché de l'internet par satellite. Aux États-Unis, le principal concurrent de SpaceX est Amazon, avec son projet Kuiper. Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, affirme que ses satellites seront aussi efficaces que ceux d'Elon Musk, mais qu'ils coûteront moins cher, grâce à leurs antennes plus petites et moins coûteuses. Une autre entreprise, la société britannique OneWeb, construit aussi sa propre constellation de satellites. Elle a déjà lancé 146 satellites en orbite terrestre basse et prévoit d'en lancer plusieurs milliers d'autres dans les années à venir.

De nombreuses personnes continuent d'exprimer leurs inquiétudes quant à la présence d'un si grand nombre de satellites en orbite autour de notre planète. Le risque de collision reste le principal problème. Dans ces circonstances, les autorités gouvernementales pourraient devoir commencer à réfléchir à de nouvelles lois et réglementations internationales pour les opérateurs de satellites.

Le 24 mars 2021 à 8 h 28 GMT, SpaceX a lancé le 23e lot d'environ 60 satellites pour son réseau à large bande Starlink. Il y a désormais 1385 satellites au total en orbite autour de la Terre pour le projet Starlink.

Bien que le service de Starlink ne soit actuellement disponible que dans le nord-ouest des États-Unis, dans certaines parties du Canada et du Royaume-Uni, et dans quelques autres régions pour le moment, la couverture continuera de s'étendre à mesure que d'autres satellites internet rejoindront la constellation. Starlink vise à fournir une couverture mondiale pour un accès ultrarapide à internet avec une latence très faible, qui serait disponible même dans les zones rurales et isolées. Il faudra probablement que la constellation internet de SpaceX compte au moins 10 000 satellites en orbite pour couvrir la majeure partie du globe.

Le 14 mars, à 10 h 01 GMT, SpaceX a lancé la 22e constellation de 60 satellites Starlink supplémentaires à bord d'une fusée Falcon 9. Ces satellites doivent à terme fournir un accès à internet. Starlink-21 a fait passer le nombre total de satellites Starlink lancés de 1 265 à 1 325.

La première constellation de satellites Starlink est répartie sur cinq niveaux différents. Le premier niveau inclura 1 584 satellites orbitant à une altitude de 550 km, avec une inclinaison orbitale de 53°. C'est ce réseau de satellites que SpaceX lance actuellement et tous les satellites qui le composent devraient être en orbite en juin 2021. Une fois complète, la flotte de ce niveau fournira une couverture internet aux personnes se situant entre 52° et -52° de latitude, ce qui correspond à environ 80 % de la surface de la Terre.

Le 11 mars à 8 h 13 GMT, SpaceX a lancé le 21e lot de satellites Starlink pour son réseau internet. La fusée Falcon-9 transportant les satellites a décollé du complexe de lancement spatial n° 40 en Floride, aux États-Unis.

Le PDG de SpaceX, Elon Musk, a déclaré que la vitesse de transfert internet de Starlink doublerait en 2021. Des clients qui participent au test bêta mondial de Starlink affirment profiter d'une vitesse internet allant jusqu'à 130 mégabits par seconde. Selon Elon Musk, « la vitesse doublera pour atteindre ~300 Mb/s et la latence passera à ~20 ms dans le courant de l'année. » Bien que cette vitesse ne soit pas sans précédent, elle reste supérieure à celle à laquelle beaucoup de gens ont actuellement accès.

Le 4 mars à 8 h 24 GMT, SpaceX a lancé le 20e lot de satellites Internet Starlink. Le lancement de Starlink-17 a été reporté à plusieurs reprises en raison de conditions météorologiques défavorables, c'est pourquoi le lancement a eu lieu plus tard que pour Starlink-19. Le nombre total de satellites Starlink en orbite s'élève désormais à 1205.

Il y a environ trois mois, SpaceX a commencé les tests bêta publics de Starlink, un service internet par satellite, utilisé déjà par plus de 10 000 clients. L'entreprise souhaite désormais étendre la version bêta publique en ouvrant les pré-commandes à de nouveaux clients potentiels. Selon votre région, le message de précommande indique que SpaceX vise une couverture pour votre zone entre le milieu et la fin de 2021 ou 2022.

Le 16 février à 3 h 59 GMT le 19e lot de satellites internet Starlink a été lancé. Il y a maintenant 1145 satellites Starlink en orbite autour de la Terre.

Starlink est en bêta-test public limité, mais un bêta-test élargi devrait être lancé dans environ trois mois. Le réseau internet ne couvre actuellement que les latitudes supérieures (entre 44 et 52 degrés). Cependant, après seulement 24 autres lancements, SpaceX devrait pouvoir atteindre une couverture mondiale. Compte tenu de la production actuelle de SpaceX et de sa vitesse de lancement, le réseau Starlink couvrira le monde entier d'ici le milieu de l'année 2021. Cette prévision n'inclut cependant pas les pôles.

Le projet Starlink, une fois achevé, devrait rapporter entre 30 et 50 milliards de dollars par an. Ces bénéfices financeront principalement les ambitieux programmes Starship et Mars Base Alpha de SpaceX.

Le 4 février à 06 h 19 GMT, SpaceX a lancé le 18e lot de 60 satellites pour le réseau à large bande Starlink. Le nombre total de satellites Starlink en orbite est désormais de 1083.

Auparavant, le 24 janvier, SpaceX a également lancé 143 satellites dans le cadre de sa mission Transporter-1. Selon SpaceX, des missions comme Transporter permettront « d'améliorer l'accès à l'espace pour les petits opérateurs de satellites à la recherche d'un moyen fiable et abordable d'envoyer leurs satellites en orbite ». Il y avait 133 satellites commerciaux et gouvernementaux sur ce vol, plus 10 pour le réseau Starlink. Avec cette mission, SpaceX a battu le record mondial du nombre de satellites lancés par une seule fusée.

Le 20 janvier, à 13 h 02 GMT, le 17e lot de satellites Starlink a été lancé avec succès en orbite terrestre. La fusée Falcon 9 transportant les satellites a décollé du complexe de lancement 39A du Centre spatial Kennedy en Floride. Après cette mission, le nombre total de satellites Starlink lancés s'élève à 1013 unités.

Entre-temps, le service internet Starlink est accessible à une population de plus en plus nombreuse. En plus d'être déjà présent dans le nord des États-Unis et au Canada, Starlink a récemment été approuvé au Royaume-Uni. Les Britanniques qui se sont inscrits au bêta test public de SpaceX appelé « Better Than Nothing Beta » ont commencé à recevoir le kit Starlink : un routeur et un terminal pour se connecter aux satellites. Dans son e-mail à leur intention, Elon Musk leur a déclaré qu'ils devraient s'attendre à des vitesses internet comprises entre 50 à 150 Mbps pendant le bêta test.

Le 24 novembre à 21 h 13 HNE (ou le 25 novembre à 02 h 13 GMT), SpaceX a lancé le 16e lot de satellites dédiés à internet Starlink. Avec ce vol, SpaceX a franchi deux étapes majeures : c'était le 100e lancement d'une fusée Falcon 9 depuis 2010 et le 7e lancement du propulseur B1049 de Falcon 9. Le 7e vol du propulseur a établi un nouveau record pour le programme de réutilisation des fusées de SpaceX. Après un atterrissage réussi sur un vaisseau drone, le B1049 sera ramené à Cap Canaveral pour être réutilisé lors du prochain vol.

Le 24 octobre, à 11 h 31 HAE (15 h 31 GMT), SpaceX a placé en orbite terrestre le quinzième lot d'environ 60 satellites Starlink. La fusée Falcon 9 qui transportait de nouveaux satellites a décollé du complexe de lancement 40 de la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride. SpaceX a déployé jusqu'à ce jour environ 900 satellites Starlink pour la création d'un réseau Internet mondial qui, à terme, fournira au monde entier un accès Internet haut débit à un prix abordable. La société prévoit de lancer au moins 120 nouveaux satellites chaque mois pour atteindre cet objectif.

Toutefois, certains scientifiques expriment des doutes et des inquiétudes quant à ce projet ambitieux et sans précédent. Selon l'astronome Jonathan McDowell, environ 3 % de tous les satellites Starlink déjà déployés ne fonctionneraient pas à l'heure actuelle parce qu'ils ne sont plus en orbite. Ce taux d'échec est normal, mais dans le cas d'une si grande constellation de satellites, cela peut entraîner la création de débris spatiaux qui pourraient mettre en danger d'autres satellites et même des astronautes.

Le 18 octobre à 8 h 25 HAE (12 h 15 GMT) SpaceX a lancé 60 autres satellites Internet dans l'espace. Ce 14e lancement a porté le nombre total de satellites Starlink mis en orbite (y compris les prototypes qui ne seront pas utilisés à des fins commerciales) à 835. Ce lancement a marqué la 70e mission consécutive réussie de SpaceX.

Le réseau Starlink en est encore à ses débuts. Les ingénieurs continuent à tester et à collecter les données nécessaires. Dans un dossier adressé à la Commission fédérale des communications en date du 13 octobre, SpaceX a déclaré qu'elle a commencé à bêta-tester le réseau Starlink dans plusieurs États américains et à fournir une connectivité Internet à des étudiants vivant dans les zones blanches rurales.

Le 6 octobre 2020, à 11 h 29 GMT, la fusée Falcon 9 a décollé avec 60 satellites Starlink à son bord. Ces satellites rejoindront des centaines de leurs « collègues » sur leur orbite à 550 km d’altitude. L’envoi de cette dernière grappe de satellite a été reporté à plusieurs reprises pour des raisons techniques.

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology
Satellite Tracker logo

Satellite Tracker

Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play