Comète SWAN : comment la voir et à quoi s’attendre ?

~4 min
Comète SWAN : comment la voir et à quoi s’attendre ?

Comme nous l'avons écrit précédemment, la nouvelle comète SWAN (C/2020 F8) est devenue suffisamment lumineuse pour être vue à l'œil nu dans un ciel sombre et clair. Cependant, l'accroissement rapide de sa luminosité s'est récemment arrêté et elle pourrait s'éteindre avant de devenir visible à l'œil nu. Poursuivez votre lecture pour savoir à quoi vous attendre.

Qu’est-il en train d’arriver à la comète SWAN ?

Depuis sa découverte le 11 avril 2020, la comète SWAN a montré une augmentation spectaculaire de sa luminosité. Néanmoins, les dernières observations montrent qu’elle a cessé de briller, ce qui pourrait indiquer la désintégration prochaine de l'objet.

D’après les données de la COBS (Comet Observation Database), la comète SWAN connaît actuellement une baisse de luminosité. Le 11 avril, la comète brillait à une magnitude d'environ +8, alors que le 30 avril, sa luminosité a augmenté à une magnitude de +5,2 (plus l'objet est brillant, plus sa magnitude est faible). Une telle augmentation de sa luminosité a permis à de nombreux astronomes amateurs de voir la comète à l'œil nu et de prendre des photos étonnantes. Depuis lors, l'éclaircissement rapide de la comète a ralenti et a même légèrement diminué : la magnitude actuelle de la comète SWAN est de +5,7. Malheureusement, la comète ne regagnera pas en luminosité.

Pourrons-nous voir la comète SWAN à l’œil nu ?

La comète SWAN devrait atteindre sa magnitude maximale d’environ +3 à son périhélie, c’est-à-dire lorsqu’elle sera le plus proche du soleil, le 27 mai 2020. Elle se trouvera alors à 64,4 millions de km de distance de notre étoile. La comète pourrait devenir plus lumineuse à ce moment-là, mais il est aussi possible qu’elle s'assombrisse avant cette date. Compte tenu de la nature imprévisible des comètes, on ne peut pas non plus exclure sa désintégration à tout moment. Il n’existe donc pas de réponse exacte à la question de savoir si la comète ravira les observateurs. Suivez l'actualité et gardez un œil sur la comète SWAN pour ne pas la manquer.

Les astronomes ne s'attendent pas à ce que la comète SWAN devienne la comète la plus brillante observable à l'œil nu depuis des décennies ni à ce qu'elle offre un spectacle céleste éclatant. La raison principale vient de sa composition. Si la comète est composée de poussière, elle apparaît plus brillante dans le ciel et est plus facile à repérer à l'œil nu. En fait, la poussière reflète assez bien la lumière du soleil. La comète SWAN (C/2020 F8) est composée de gaz. Ces comètes ont tendance à être moins lumineuses et à sembler beaucoup plus sombres dans le ciel.

Comment voir la comète SWAN dans le ciel ?

Si vous souhaitez suivre le mouvement de la comète SWAN, utilisez l'application d'observation des étoiles Star Walk 2. Avec cette application, vous trouverez des informations en temps réel sur la position de la comète et vous la localiserez facilement dans le ciel.

En ce moment, il est préférable de se trouver dans l’hémisphère Sud pour observer la comète SWAN (C/2020 F8). Les observateurs de l'hémisphère Nord ont également la possibilité de voir la comète très bas au-dessus de l'horizon au nord-est à l'aide de jumelles ou d'un télescope. Elle devrait bientôt être mieux visible dans l'hémisphère Nord. C’est avant l'aube que vous verrez le mieux la comète SWAN. Elle est actuellement située près des constellations du Triangle et de Persée. Le 1er juin, la comète entrera dans la constellation du Cocher.

Les 19, 20 et 21 mai, la comète SWAN sera très proche de l'étoile appelée Algol (Bêta de Persée, familièrement connue sous le nom d'étoile du démon) dans la constellation de Persée. Pour les observateurs situés sur terre, la comète devrait leur apparaître comme un faible point verdâtre et flou. Les 21 et 22 mai, la comète se trouvera près des étoiles Delta de Persée (δ Per) et Mirfak (Alpha de Persée). Les 21 et 22 mai, la comète SWAN passera également devant les restes de la comète désintégrée ATLAS (C/2019 Y4).

Mise à jour du 25 mai 2020 : la comète SWAN est-elle en train de se désintégrer ?

Les dernières observations de la comète C/2020 F8 (SWAN) montrent qu'elle semble se désintégrer. De récentes images du rocher de l'espace prises par des astronomes du monde entier prouvent que le noyau de la comète possède une forme allongée et que la vaste coma d'hydrogène n'est presque plus observée. Son aspect ressemble à celui de la comète désintégrée ATLAS (C/2019 Y4). Certaines photos rapprochées du noyau de la comète montrent même un double cœur. Cela signifie que la comète SWAN, qu'on espérait voir à l’œil nu en mai 2020, est peut-être en train de se fragmenter ou même de se désintégrer.

Même si la comète SWAN se rapproche maintenant du Soleil, sa brillance diminue rapidement au lieu d'augmenter en magnitude +3, comme prévu. Selon la base de données d'observation des comètes (COBS, Comet Observation Database), la comète SWAN montre une magnitude visuelle de +7.5 qui diminue. Ainsi, ne vous attendez pas à ce que la comète SWAN soit facilement visible à l’œil nu à son périhélie le 27 mai 2020. Néanmoins, avec une aide optique, des compétences et un peu de chance, vous aurez peut-être l'occasion de voir le faible visiteur céleste dans le ciel.

Crédit texte:
Crédit d'image:Tel Lekatsas

Star Walk 2 Free

Star Walk 2 Free logo
Obtenez le sur Google Play
Télécharger sur l'App Store