Les Quadrantides : la première pluie de météores majeure de l’année 2021

~4 min
Quadrantids by Lamberto Sassoli

Bienvenue en 2021 ! Avec un peu de chance, vous avez réussi à prendre quelques bonnes résolutions pour la nouvelle année et à planifier votre calendrier astronomique annuel. Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez consulter notre récent article sur les événements les plus marquants liés à l’espace durant l’année 2021. Les Quadrantides seront le premier événement astronomique de l’année ! Seront-elles spectaculaires ? Continuez à lire pour le découvrir.

Qu’est-ce que la pluie de météores des Quadrantides ?

Les Quadrantides sont peu connues, mais c’est en fait l’une des trois principales pluies de météores de l’année sur Terre. Les deux autres, que vous connaissez sans doute mieux, sont les Perséides et les Géminides. Pour comparer, sachez que les Perséides produisent 100 météores par heure, alors que les Quadrantides en produisent environ 120. Alors pourquoi les Quadrantides restent-elles méconnues ?

La période d’activité des Quadrantides s’étend du 27 décembre 2020 au 10 janvier 2021, avec un pic le 3 janvier. Dans l’hémisphère nord, là où cette pluie de météores est la plus facilement observable, il fait froid et on a autre chose à faire que de chasser les « étoiles filantes ». Dans l’hémisphère sud, les Quadrantides sont difficiles à voir, car le radiant atteint un maximum de 20° sous l’horizon lorsque le ciel est obscur.

Les météores des Quadrantides sont également beaucoup moins lumineux que ceux des Perséides ou des Géminides. Ainsi, malgré un taux horaire élevé, cette pluie de météores est moins impressionnante.

À quelle heure regarder la pluie de météores des Quadrantides ?

Contrairement aux autres pluies de météores, les Quadrantides ne vous pardonneront aucun retard. Toutes les pluies de météores ont un pic d’activité. Puisque les météores proviennent d’un amas de poussière et de débris abandonnés dans l’espace que la Terre traverse en suivant son orbite, le pic d’activité a lieu lorsque la Terre se trouve dans la zone la plus dense en particules. L’amas de particules des Quadrantides est dense, mais très concentré. Le pic d’activité est donc très bref : environ six heures seulement. Selon l’IMO (Organisation internationale des météores), en 2021, le pic d’activité est attendu le 3 janvier, à 14 h 51 GMT. Cherchez les météores entre 3 heures avant et 3 heures après l’heure exacte pour observer la pluie de météores dans sa totalité.

Où puis-je voir les Quadrantides ?

C’est dans l’hémisphère nord que l’on peut le mieux observer les Quadrantides. Les observateurs de l’hémisphère sud ne verront probablement que quelques météores, car pour eux, le radiant des Quadrantides se trouvera très bas sur l’horizon, voire en dessous.

Si les prévisions concernant le pic d’activité sont exactes, c’est surtout les observateurs situés dans la partie ouest de l’Amérique du Nord qui auront une excellente opportunité d’observer cette pluie de météores pendant les premières heures de l’aube le 3 janvier. N’importe quel endroit situé à une latitude moyenne à élevée de l’hémisphère nord pourrait permettre d’observer les Quadrantides en 2021. Cependant, la surface de la lune sera éclairée à 84 % et cela risque d’atténuer la luminosité apparente des météores. Mais n’abandonnez pas pour autant ! Cette pluie de météores peut produire des boules de feu très brillantes et pourrait tout de même offrir un spectacle passionnant dans le ciel.

D’où proviennent les Quadrantides ?

La source des Quadrantides n’est pas connue avec certitude. En 2003, l’astronome Peter Jenniskens est arrivé à la conclusion que le corps parent de cette pluie de météores serait l’astéroïde 2003 EH1. D’ailleurs, 2003 EH1 pourrait être le même objet que la comète C/1490 Y1, qui a été observée par des astronomes chinois, japonais et coréens il y a 500 ans. Si cet astéroïde est bien le corps parent des Quadrantides, alors cette pluie de météores est la deuxième la plus importante (avec les Géminides) à provenir d’un corps rocheux et non pas d’une comète glacée.

Que signifie le terme « Quadrantides » ?

Toutes les pluies de météores tirent leur nom de la constellation dans laquelle se trouve leur radiant. Mais les Quadrantides semblent faire exception, car leur radiant est situé dans la constellation du Bouvier, près de l’astérisme de la Grande Ourse. Alors, d’où provient le nom des Quadrantides ?

Cette pluie de météores majeure de janvier porte le nom d’une ancienne constellation, que l’on n’utilise plus aujourd’hui. Il s’agit du Quadrant (ou Quadrant Mural). C’est l’astronome français Jérôme Lalande qui a inventé cette constellation en 1795. Avec quelques autres constellations, le Quadrant a été retiré de la liste des constellations modernes en 1922. La plupart des étoiles du Quadrant se sont retrouvées dans le Bouvier, mais les Quadrantides ont conservé leur nom, probablement parce qu’il existe déjà une pluie de météores dénommée les Bootides. Celle-ci a lieu en janvier.

Voici la fin de notre premier article concernant l’observation du ciel en 2021. Nous espérons que vous avez apprécié les informations présentées ici. Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux et pensez à nous faire part de vos commentaires. Ils sont toujours très appréciés !

Nous vous souhaitons un ciel clair et dégagé, ainsi qu’une bonne séance d’observation des étoiles !

Crédit texte:
Crédit d'image:Lamberto Sassoli
Star Walk 2 logo

Star Walk 2

Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play