L’occasion de voir Mercure après le coucher du soleil

~3 min
L’occasion de voir Mercure après le coucher du soleil

Au début du mois de juin 2020, les observateurs du ciel dans certaines régions du monde pourront voir à l’œil nu la planète Mercure après le coucher du soleil. Lisez la suite pour savoir comment, quand et où vous pourrez repérer la plus petite planète du système solaire dans le ciel.

Comment et où voir Mercure ?

Mercure atteindra sa plus grande élongation à l’est du Soleil (sa position la plus éloignée du Soleil du point de vue d’un observateur situé sur Terre) le jeudi 4 juin 2020 et il sera facile de la repérer dans le ciel les soirs des 3 et 4 juin. À sa plus grande élongation, la planète sera à 24 degrés à l’est du Soleil. Les observateurs pourront voir Mercure à l’œil nu environ 40 à 60 minutes après le coucher du Soleil. La planète la plus proche du Soleil brillera à une magnitude de 0,4. Elle ne s’élèvera pas très haut au-dessus de l’horizon occidental et sera située entre deux étoiles brillantes ; Capella et Procyon.

Pour de meilleurs résultats, choisissez un lieu d’observation avec vue dégagée en direction du coucher du soleil. L’application Star Walk 2 vous aidera à déterminer à quel moment vous pourrez observer Mercure dans votre région. Si vous voulez voir Mercure, utilisez un petit télescope ; la planète aura la forme d’un croissant, car 40 % de sa surface sera illuminée.

Qui pourra voir la planète ?

Le soir, les observateurs de l’hémisphère nord profiteront de bonnes conditions de visibilité et pourront voir clairement Mercure, alors que les observateurs de l’hémisphère sud seront gênés la plupart du temps par la lumière éblouissante du Soleil. Si vous vivez dans l’hémisphère nord, profitez de cette occasion pour observer Mercure les 3 et 4 juin 2020, car la planète deviendra de moins en moins visible dans le ciel nocturne avec chaque jour qui passe.

Qu’est-ce que l’élongation ?

En astronomie, l’élongation est la distance angulaire qui sépare une planète du Soleil avec comme point de référence la Terre. En d’autres termes, l’élongation correspond à l’angle qui sépare une planète du Soleil, du point de vue d’un observateur situé sur Terre.

Les planètes inférieures, Mercure et Vénus, sont les deux planètes qui ont les plus grandes élongations, car leur orbite est encore plus petite que celle de la Terre. L’élongation maximale est de 28 degrés pour Mercure et de 48 degrés pour Vénus.

Les périodes d’élongation maximale sont les plus propices à l’observation. Quand une planète atteint son élongation maximale (sa position la plus éloignée du Soleil du point de vue d’un observateur situé sur Terre), elle devient visible à l’œil nu et peut être facilement repérée dans le ciel.

Élongation à l’est ou à l’ouest

Une planète peut avoir une élongation à l’est ou à l’ouest. Comme Mercure et Vénus sont toujours situées près du Soleil, nous ne pouvons les observer qu’au lever et au coucher du Soleil, et jamais au milieu de la nuit.

Mercure et Vénus peuvent être observées dans le ciel nocturne lorsqu’elles se trouvent à gauche (ou à l’est) du Soleil. Ainsi, les élongations du soir sont des élongations orientales. En période d’élongation orientale, une planète se lève et se couche peu après le lever et le coucher du Soleil.

Les élongations du matin sont des élongations occidentales. Pendant les élongations du matin, Mercure et Vénus sont situées à droite (ou à l’ouest) du Soleil. Les planètes se lèvent et se couchent peu de temps avant le coucher du Soleil et sont visibles avant le lever du Soleil.

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology

Star Walk 2

Star Walk 2 logo
Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play