Le 60e anniversaire du vol de Belka et Strelka

~3 min
Le 60e anniversaire du vol de Belka et Strelka

Il y a 60 ans jour pour jour, les chiens Belka et Strelka sont devenus les premiers êtres vivants à effectuer un vol orbital et à rentrer sur Terre en toute sécurité. Dans cet article, nous aimerions rendre hommage à ces animaux remarquables et révéler des anecdotes intéressantes sur leur voyage dans l'espace.

Vous pouvez également découvrir une vidéo rare des chiens du programme spatial soviétique. Pour voir la vidéo, cliquez ici.

L'histoire du vol

À la fin des années 1950, l'URSS était déjà prête à envoyer le premier humain dans l'espace. Cependant, les scientifiques soviétiques avaient besoin d'être convaincus qu'un être vivant pouvait survivre à un tel vol. C'est pour cette raison qu'il a été décidé que les meilleurs amis de l'homme, les chiens, seraient les premiers et ouvriraient la voie à l'exploration spatiale par l'homme.

En 1957, sous la direction du principal concepteur d'engins spatiaux de l'URSS, Sergei Korolev, les scientifiques ont sélectionné 12 chiens errants et ont commencé à les dresser pour les futurs vols. Les sessions d'entraînement intensif ont duré plusieurs mois et ont consisté à apprendre aux chiens à vivre dans des espaces confinés, à supporter des accélérations extrêmes et à manger de la nourriture en gelée distribuée par un distributeur automatique. Au cours de ce processus, les formateurs ont développé des relations étroites avec les chiens et ont appris à les connaître parfaitement.

Parmi ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats en matière de dressage se trouvaient Belka (« Blanchette ») et Strelka (« Petite Flèche »), des chiennes de 2,5 ans. Elles ont été choisies pour effectuer un vol d'une journée autour de la Terre à bord du vaisseau spatial Spoutnik 5.

Cosmonautes canins

Le 19 août 1960, Spoutnik 5, avec deux chiens à bord, est lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour. Pendant le lancement, le pouls et le rythme respiratoire des chiens ont augmenté, mais lorsque le vaisseau spatial a atteint l'orbite terrestre, Belka et Strelka se sont lentement calmés. L'état des cosmonautes canins a été étroitement surveillé et analysé par des appareils spéciaux qui ont mesuré la pression sanguine, le rythme cardiaque, l'activité cérébrale et de nombreux autres paramètres, cela dans le but de protéger les chiens et d'apprendre comment le stress du vol spatial affecterait les humains. Le vaisseau spatial a également été équipé d'une caméra de télévision pour renvoyer les images des chiens sur Terre.

Pour l'anecdote, Belka et Strelka n'étaient pas seules dans leur capsule. Spoutnik 5 transportait également des souris, des insectes, des plantes, des graines, des champignons et des cultures de microbes.

Dans l'ensemble, le vol s'est plutôt bien passé. Après le stress du lancement, les chiens ont été tranquilles la plupart du temps et ont bien apprécié leurs repas. L'exposition à l'apesanteur ne les a pas non plus beaucoup dérangés, selon les systèmes de surveillance. Cependant, il y a eu un moment assez troublant (après que le vaisseau ait effectué sa quatrième orbite autour de la Terre) lorsque Belka est soudainement devenue très anxieuse et s'est mise à aboyer ; elle s'est certainement sentie mal pour une raison inconnue. C'est en raison de cet accident que les scientifiques ont décidé de limiter le vol de Youri Gagarine - le premier homme dans l'espace - à un seul circuit orbital autour de la Terre.

Après le vol

Le 20 août 1960, Spoutnik 5 s'est posé avec succès après avoir effectué 17 orbites autour de la Terre. Belka et Strelka ont passé plus de 25 heures dans l'espace et ont parcouru une distance de 700 000 kilomètres. À l'atterrissage, les chiens étaient en bonne condition ; les tests médicaux n'ont pas non plus décelé d'anomalies. Ainsi, Belka et Strelka sont devenues les premières créatures vivantes à survivre à un vol orbital.

Plusieurs mois après le vol, Strelka a donné naissance à 6 chiots en bonne santé. L'un d'eux, appelé Pushinka (« Flocon »), a été offert en cadeau au président américain John Kennedy. Après son arrivée aux États-Unis, Pushinka s'est installée à la Maison Blanche et a rapidement eu des chiots avec un terrier gallois Charlie qui vivait également avec la famille Kennedy. Ces chiots ont été surnommés avec humour « Pupniks » en référence à leur mère soviétique.

Belka et Strelka ont vécu le reste de leur vie sur le territoire d'un des instituts soviétiques. Les gens du monde entier se souviendront toujours de leur vol héroïque qui a apporté une contribution inestimable à notre connaissance de l'espace et nous a ouvert la voie vers les étoiles.

Star Walk 2

Star Walk 2 logo
Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play