Pluie de météores d’octobre

~4 min
Pluie de météores d’octobre

Le mois d’octobre nous apporte des événements astronomiques passionnants, dont plusieurs pluies de météores. Tous les observateurs du monde devraient se tenir informés et bien se préparer. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment et quand observer trois pluies de météores.

Si vous ne savez pas ce que sont les pluies de météores ni comment les observer, commencez par lire ces deux articles : « Quatre pluies de météores visibles ensemble cet été » et « Tout ce que vous devez savoir sur les Perséides ».

La pluie de météores des Draconides

La première pluie de météores est celle des Draconides (ou des Giacobinides). Elle est active entre le 6 et le 10 octobre, avec un pic le 8 octobre. Son radiant se trouve dans la constellation du Dragon, d’où la pluie de météores tire son nom. Son corps parent est la comète 21P/Giacobini-Zinner.

L’activité des Draconides est variable. La plupart du temps, on peut observer six météores par heure en moyenne, à moins que le corps parent ne soit plus proche de la Terre. Ces météores sont lents et rares par rapport aux Perséides. Cependant, on a déjà enregistré plusieurs explosions d’activité. Lors de ces pics, le taux moyen était de vingt à des centaines de météores par heure. En 1998, les astronomes de Sibérie et d’Extrême-Orient ont eu la chance d’assister brièvement à un pic exceptionnel de 700 météores par heure. En 2011, les observateurs européens ont également vu plus de 600 météores par heure.

Le meilleur moment pour observer cette pluie de météores est à la tombée de la nuit ou en début de soirée, et cela ne dépend pas de votre emplacement. Pourquoi la nuit ? Parce que c’est le moment où la constellation du Dragon atteint son point le plus élevé dans le ciel. Vous pouvez en apprendre davantage sur cette constellation et sur la façon de la trouver rapidement à l’aide de Star Walk 2 sur notre page Facebook. N’oubliez pas : pour admirer ces étoiles filantes dans le ciel, vous n’avez pas besoin de regarder directement la constellation, mais seulement de déterminer le moment où elle est la plus haute dans le ciel.

Vous serez plus susceptible d’admirer les Draconides si vous habitez dans l’hémisphère nord, mais les observateurs de l’hémisphère sud pourraient en voir quand même quelques-unes. Essayez de les chercher dès que le ciel s’assombrit les 7 et 8 octobre. La fenêtre d’observation sera assez étroite.

Cette année, selon l’Organisation Internationale des Météores, les Draconides pourraient produire une activité un peu plus importante que d’habitude, car la Terre passera à proximité de deux traînées de comètes laissées par 21P/Giacobini-Zinner. Cela se produira le 7 octobre, à 1 h 25 GMT et 1 h 57 GMT et ce sont les observateurs de la côte est de l’Amérique du Nord qui seront les mieux placés, car le radiant sera le plus élevé dans le ciel à peu près à cette heure-là. Les zones tropicales de l’hémisphère sud seront également un lieu d’observation privilégié, mais le nombre de météores sera plus faible, car le radiant sera plus bas dans le ciel.

La pluie de météores des Taurides du sud

La pluie de météores des Taurides a deux branches : la branche nord et la branche la sud. La branche sud est active du 10 septembre au 20 novembre et atteint son pic environ un mois avant la branche nord, le 9 octobre. Ce complexe de météores est associé à la comète 2P/Encke.

Les Taurides du Sud peuvent être une excellente opportunité pour les astrophotographes et les astronomes amateurs ! De nombreux météores des Taurides sont relativement lents et brillants, ce qui en fait des cibles parfaites. Par la même occasion, en raison de leur faible vitesse, cette pluie de météores est aussi un excellent exercice d’observation pour les débutants. En raison de son radiant quasi écliptique, le flux de météores est observable sous toutes les latitudes, bien que l’hémisphère nord soit un peu favorisé. Attendez-vous à environ cinq météores par heure et essayez de détecter des Taurides dès que son radiant, qui se trouve dans la constellation de la Baleine, se trouve au-dessus de l’horizon.

La pluie de météores des δ-Aurigides

Une autre pluie de météores a lieu à la mi-octobre. Les delta-Aurigides sont une petite pluie de météores dont le radiant se trouve dans la constellation du Cocher. Elle est active du 10 au 18 octobre, avec un pic le 11 octobre. Les delta-Aurigides sont moins spectaculaires que les Draconides : vous pouvez observer jusqu’à deux météores par heure au meilleur moment. N’oubliez pas de suivre des règles simples pour garantir une observation réussie :

  • cherchez les étoiles filantes au crépuscule
  • éloignez-vous de toute source de pollution lumineuse
  • vérifiez quand le radiant est le plus élevé dans le ciel

Si vous aimez regarder les étoiles filantes dans le ciel, vous serez servi en ce mois d’octobre. Cependant, ce ne sont pas les dernières pluies de météores qui atteindront leur apogée ce mois-ci. Les Orionides (une pluie de météores annuelle) se produit du 2 octobre au 7 novembre, avec une activité maximale le 21 octobre. Comme il s’agit de l’une des pluies de météores les plus prolifiques, nous publierons un article distinct qui vous donnera plus de détails sur cet événement. Suivez-nous pour plus d’informations et bonne chance pour votre observation des étoiles !

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology

Star Walk 2

Star Walk 2 logo
Télécharger sur l'App Store
Obtenez le sur Google Play