Guide des pluies de météores du mois d'octobre 2021

~4 min
Guide des pluies de météores du mois d'octobre 2021

Le mois d'octobre est riche en météores : les prolifiques Orionides, les brillantes Draconides et cinq autres pluies de météores atteindront leur activité maximale ce mois-ci ! Dans l'article d'aujourd'hui, nous allons vous expliquer quand et où chercher les étoiles filantes.

Guide des pluies de météores du mois d'octobre 2021

Conseils pour observer les pluies de météores

Avant de passer à la liste, n'oubliez pas que pour bien profiter des pluies de météores, vous devez :

  • Vérifier les prévisions météo
  • Connaître l'heure du pic d'activité
  • Savoir quand le radiant est au plus haut dans le ciel
  • Vous renseigner sur la phase de la Lune

Vous trouverez d'autres conseils pour observer les pluies de météores dans notre article. Pour tester vos compétences de chasseur aux étoiles filantes, répondez à notre quiz sur la façon de repérer les météores.

Pics des principales pluies de météores d'octobre

Le 8 octobre : les Draconides

  • ZHR : 10
  • Illumination de la Lune : 6 %
  • Période d'activité : du 6 au 10 octobre
  • Position du radiant : constellation du Dragon
  • Visible depuis : l'hémisphère nord

Les Draconides variables seront la pluie d'étoiles filantes la plus spectaculaire du mois d'octobre. Seules les Orionides ont un taux horaire plus élevé, mais il est fort probable qu'ils seront masqués par le clair de lune. Contrairement aux autres pluies de météores qui sont plus visibles avant l'aube, les Draconides sont plus visibles en soirée. Les observateurs des latitudes méridionales auront une courte fenêtre d'observation, alors commencez à regarder dès la tombée de la nuit les 7 et 8 octobre.

Le 21 octobre : les Orionides

  • ZHR : 20
  • Illumination de la Lune : 99 %
  • Période d'activité : du 2 octobre au 7 novembre
  • Position du radiant : constellation d'Orion
  • Visible depuis : partout

N'attendez pas grand-chose des Orionides cette année. En 2021, leur pic d'activité coïncidera presque avec la pleine lune (le 20 octobre à 14 h 56 GMT). La lumière de la lune cachera donc probablement la plupart des étoiles filantes. Mais les Orionides durent longtemps, alors peut-être pourrez-vous attraper quelques météores lorsque la Lune sera moins brillante.

Pics des pluies de météores mineures d'octobre

Le 5 octobre : les Camélopardalides d'octobre

  • ZHR : 5
  • Illumination de la Lune : 1 %
  • Période d'activité : les 5 et 6 octobre
  • Position du radiant : constellation de la Girafe
  • Visible depuis : l'hémisphère nord

Comme les Camélopardalides d'octobre atteignent leur apogée autour de la phase de la Nouvelle Lune, les conditions d'observation seront quasiment idéales. Cependant, ces météores ne sont pas très spectaculaires en général. Les météores des Camélopardalides d'octobre, lumineux, mais rares, sont destinés aux chasseurs d'étoiles filantes passionnés prêts à attendre une éventuelle explosion d'activité.

Le 10 octobre : les Taurides méridionales

  • ZHR : 5
  • Illumination de la Lune : 21 %
  • Période d'activité : du 10 septembre au 20 novembre
  • Position du radiant : constellation du Taureau
  • Visible depuis : partout

Cette pluie de météores est parfaite pour les débutants en photographie de météores. Les météores brillants et relativement lents des Taurides méridionales sont des cibles idéales à capturer. Ce flux présente également un taux de météores stable et faible qui permet de pratiquer les techniques de planification visuelle. Voici quelques conseils sur la façon de photographier les pluies de météores.

Le 11 octobre : les Delta aurigides

  • ZHR : 2
  • Illumination de la Lune : 32 %
  • Période d'activité : du 10 au 18 octobre
  • Position du radiant : constellation du Cocher
  • Visible depuis : l'hémisphère nord

Selon l'International Meteor Organization (IMO), les δ-Aurigides (Delta Aurigides) n'ont pas été largement étudiées. Les informations actuelles sur ce flux sont basées sur les données vidéo de l'OMI depuis la fin des années 1990. Par conséquent, toute observation pourrait affiner nos connaissances à son sujet.

Le 18 octobre : ​​les Epsilon géminides

  • ZHR : 3
  • Illumination de la Lune : 96 %
  • Période d'activité : du 14 au 27 octobre
  • Position du radiant : constellation des Gémeaux
  • Visible depuis : partout

En comparaison avec les Géminides de décembre, les ε-Géminides (Epsilon géminides) sont beaucoup moins spectaculaires. Avec seulement quelques météores visibles par heure, elles ne méritent pas que l'on sorte la nuit, surtout s'il fait froid. Cependant, les ε-Géminides sont un complément agréable aux Orionides en général, car ces deux pluies de météores atteignent leur pic d'activité à peu près au même moment.

Le 24 octobre : les Léonis Minorides

  • ZHR : 2
  • Illumination de la Lune : 87 %
  • Période d'activité : du 19 au 27 octobre
  • Position du radiant : constellation du Petit Lion
  • Visible depuis : l'hémisphère nord

Comme les Orionides, les Léonis Minorides sont affectées par la phase de la Lune en 2021. Bien qu'il soit possible d'observer au moins quelques météores prolifiques des Orionides, le faible flux des Leonis Minorides ne vaudra pas la peine de s'y attarder.

Nous venons de voir les sept pluies d'étoiles filantes à observer en octobre 2021. Nous espérons que cet article vous aidera à programmer une chasse aux météores fructueuse. Utilisez nos applications d'observation des étoiles pour connaître l'emplacement du radiant pour votre position ou la phase de la Lune pour n'importe quelle date.

Nous espérons que le ciel sera dégagé et vous souhaitons une bonne observation du ciel !

Crédit texte:
Crédit d'image:Vito Technology, Inc.
Trustpilot